/news/coronavirus

Métro de Montréal : achalandage en forte baisse

Guillaume Pelletier / 24H

Il n'y avait pas beaucoup de gens dans les différentes stations de métro de la Société de transport de Montréal (STM) à l'heure de pointe lundi matin, même si une nouvelle semaine de travail commençait pour plusieurs Montréalais, a constaté le «24 Heures».

La fermeture des écoles, des universités, des garderies et de plusieurs commerces et lieux publics, tout comme les incitatifs au télétravail, a visiblement fait baisser le nombre d'usagers qui doivent utiliser le transport en commun pour se déplacer.

Gants et masques

Le port du masque était d'ailleurs nettement plus populaire que la semaine dernière auprès des utilisateurs du transport en commun à Montréal. Certains portaient des gants en latex pour se protéger. Les usagers étaient également nombreux à s'abstenir de tenir les barres de maintien dans les voitures de métro.

Les différentes lignes d'autobus de la STM semblaient aussi beaucoup moins populaires qu'à l'habitude lundi matin.

Afin de se protéger face au coronavirus, certains chauffeurs d'autobus portaient des gants de latex et faisaient uniquement embarquer et descendre les usagers par la porte arrière du véhicule.

La STM assure maintenant que les surfaces les plus utilisées dans les stations de métro sont maintenant nettoyées chaque jour, tout comme les barres d'appui et les tripodes (poteaux à trois branches) dans les voitures de métro.