/news/world

France: la vente de paracétamol restreinte

AFP

La vente de paracétamol, recommandée pour combattre les symptômes dus au coronavirus, sera restreinte dans les pharmacies françaises et suspendue sur internet à partir de mercredi, a annoncé l'Agence du médicament (ANSM).

• À lire aussi: L’OMS met en garde contre l’automédication avec de l’ibuprofène

• À lire aussi: Femmes enceintes et diabétiques à risques pour la COVID-19?

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

La vente se limitera à une boîte par personne sans symptôme ou deux boîtes en cas de fièvre ou douleurs, ajoute l'agence qui s'inquiète des risques de «stockage inutile» au détriment de ceux qui en ont besoin.

En cas de douleur et/ou de fièvre, notamment dans «le contexte de COVID-19», l'utilisation du paracétamol doit être privilégiée en respectant les règles de bon usage, rappelle l'agence sanitaire.

«Utilisé à bon escient, le paracétamol est un médicament sûr et efficace», souligne-t-elle.

Depuis l'annonce des premières mesures restrictives en France, notamment la première allocution du président Macron jeudi dernier annonçant la fermeture des écoles, de nombreux Français ont commencé à faire des stocks de nourriture et de médicaments, et les supermarchés et pharmacies ont souvent été dévalisés.

Après l'annonce de la fermeture des bars, cinémas, cafés et commerces non essentiels samedi, ces ruées se sont reproduites. Mardi matin, au lendemain de l'annonce d'un confinement généralisé en France, de longues queues ont été observées devant les pharmacies et supermarchés.

Dans la même catégorie