/news/coronavirus

La Chine envoie un million de masques à la France

AFP

La Chine a fait parvenir mercredi un premier avion chargé de masques, de gants et d'autres équipements de protection à la France pour combattre la pandémie de Covid-19 et en enverra un deuxième jeudi, a annoncé le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

• À lire aussi: COVID-19: une famille de 10 est isolée 14 jours

• À lire aussi: COVID-19: une clinique «au volant» ouverte à Québec

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«Il y a un mois, lorsque la crise s'est déclenchée en Chine, nous avons apporté nous-mêmes notre forme de solidarité à l'égard des autorités chinoises en livrant du matériel de protection», a déclaré le chef de la diplomatie française sur la chaine de télévision BFMTV.

«Les Chinois, qui commencent à sortir de ces difficultés, nous ont renvoyé la solidarité et aujourd'hui s'est posé un avion chinois avec du matériel de protection. Il y en aura encore un autre demain», a-t-il ajouté, évoquant la livraison d'un «million de masques».

«Cela montre que (...) quand on fait un acte de solidarité à un moment, on peut avoir un retour», a-t-il souligné, saluant un «bel exemple» et un «geste qu'il faut apprécier».

Le premier avion, qui s'est posé à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, en région parisienne, a apporté des masques de protection, des masques chirurgicaux, des combinaisons de protection et des gants médicaux, a précisé l'ambassadeur de Chine à Paris, Lu Shaye.

«Au moment crucial de la lutte de la Chine contre l'épidémie, la France nous a apporté du soutien et de l'aide précieux. Actuellement, alors que la France et l'Europe tout entières font face au sérieux défi de la pandémie, la Chine est disposée à accorder de l'aide dans la mesure de ses possibilités», a-t-il souligné sur le site internet de l'ambassade.

Le groupe Alibaba, le géant chinois de l'e-commerce, a pour sa part annoncé l'atterrissage à Liège, en Belgique, d'un avion-cargo transportant des masques pour plusieurs pays européens, dont la France. Aucune précision chiffrée n'a toutefois été donnée.

La France a envoyé le mois dernier 17 tonnes de matériel médical à Wuhan, la ville chinoise où le virus est apparu en décembre

La cargaison comprenait notamment des combinaisons de protection, des masques, des gants et des produits désinfectants, selon le ministère français des Affaires étrangères.

Après avoir enregistré plus de 80 000 contaminations et plus de 3 000 morts sur son sol depuis décembre, la Chine assiste depuis plusieurs semaines à un fort recul de l'épidémie.

Pékin, accusé d'avoir tardé à réagir à l'apparition du virus, a déjà envoyé des experts et du matériel en Italie, le pays le plus touché en Europe par la pandémie.

Dans la même catégorie