/news/world

Pandémie: plus de 500 millions de personnes appelées à rester chez elles

Agence France-Presse

Plus d'un demi-milliard de personnes dans le monde sont appelées par leurs autorités à rester confinées chez elles, pour lutter contre la propagation de la maladie Covid-19, selon un décompte réalisé par l'AFP.   

Certains pays ont pris des mesures coercitives, tandis que d'autres n'ont recours pour l'heure qu'à des recommandations appuyées.   

Confinement obligatoire   

La province chinoise de Hubei et sa capitale Wuhan, berceaux de l'épidémie de Covid-19, sont coupées du monde depuis fin janvier. La quarantaine dure toujours, mais les restrictions aux déplacements ont été allégées le 14 mars pour leurs plus de 50 millions d'habitants.   

Après la province chinoise, au moins huit pays ont pris des mesures coercitives pour confiner l'ensemble de leur population: l'Italie depuis le 10 mars, l'Espagne (14 mars), le Liban (15 mars), la République tchèque (16 mars), la France, Israël, le Venezuela (17 mars), et la Belgique (18 mars).   

 

En tout, ces huit pays comptent environ 240 millions d'habitants.   

Dans la plupart de ces territoires, il est tout de même possible de sortir de chez soi pour travailler, acheter des produits de première nécessité ou se soigner.   

À plus petite échelle, certains pays imposent des mesures de confinement ciblées, comme la Bulgarie qui a placé en quarantaine la ville de Bansko, où se trouve la plus grande station de ski du pays, ou l'Egypte qui a notamment confiné tous les employés du secteur touristique du gouvernorat de la mer Rouge.   

Quant aux habitants de Bogotá, la capitale de la Colombie, ils s'apprêtent à jouer les cobayes dans le cadre d'un exercice grandeur nature d'isolement à domicile prévu du 20 au 23 mars. Le but est de préparer la population à une éventuelle mise en quarantaine.   

Confinement recommandé   

Au moins quatre pays --l'Allemagne, l'Autriche, le Royaume-Uni et l'Iran-- ont appelé leur population à limiter au maximum les déplacements et les contacts, sans toutefois assortir ces recommandations de mesures coercitives. Ces quatre pays cumulent environ 240 millions d'habitants.   

Ces appels n'ont cependant qu'un effet limité.   

En Allemagne, où plusieurs «CoronaParties» ont été organisées dans des parcs, la chancelière Angela Merkel s'est adressé mercredi soir à la population, lui demandant de respecter les consignes sanitaires «indispensables pour sauver des vie».   

En Iran, les autorités déplorent qu'en dépit des avertissements, certains Iraniens ne prennent «pas au sérieux» la situation et que les bazars soient «pleins» à l'approche du Nouvel An iranien vendredi.   

Couvre-feu   

Au moins six pays ou territoires ont mis en place des couvre-feu, interdisant les déplacements en soirée et pendant la nuit : la Tunisie (de 18H00 à 06H00), la Bolivie (de 17h00 à 05h00), la Serbie (de 20H00 à 05H00), les Etats américains du New Jersey (de 20H00 à 05H00) et de Porto Rico (de 21H00 à 05H00), Manille aux Philippines (de 20H00 à 05h00).   

Ces territoires cumulent plus de 50 millions d'habitants.   

Dans la même catégorie