/news/coronavirus

La famille de la première victime du coronavirus implore les Québécois de s’isoler

TVA Nouvelles

La famille de la première victime québécoise du coronavirus implore les Québécois à suivre les recommandations du gouvernement et de s’isoler pour éviter de propager la COVID-19.   

• À lire aussi: La patiente décédée a refusé l’acharnement 

• À lire aussi: «La bataille va être dure et longue», prévient François Legault 

Mariette Tremblay avait 82 ans et souffrait déjà de problèmes respiratoires. Depuis l’été dernier elle respirait avec l’aide d’une bonbonne d’oxygène. 

Son état de santé s’est aggravé dans les derniers jours. Après avoir soupçonné une pneumonie, les médecins de l’Hôpital juif de Montréal où elle avait été transféré ont constaté qu’elle souffrait de la COVID-19. 

La résidente de Lavaltrie est décédée seule à l’hôpital alors que ses quatre filles, qui revenaient de voyage, étaient en isolement. 

«On espère que les gens vont respecter. C’est sérieux ce que le gouvernement a demandé. Nous on le fait, on l’a respecté. On demande à tout le monde de faire la même chose», a confié l’une des filles de la défunte, Francine Tremblay, à TVA Nouvelles. 

«On pense tout le temps que ça n’arrive qu’aux autres mais ce n’est pas le cas.» 

Un peu plus tôt jeudi, la petite-fille de Mme Tremblay, Bibianne Lavallée, a partagé un touchant message sur sa page Facebook où elle appelait aussi à la vigilance de tous face au nouveau coronavirus. 

 

 

«Cette femme de cœur qui a toujours été entourée de ses proches a vécu ses derniers jours isolée de nous tous et ça nous brise le cœur. Nous aurions voulu pouvoir lui tenir la main, la réconforter, lui parler doucement à l’oreille, mais nous n’en avons pas eu la chance», a-t-elle écrit. 

«Elle était le pilier de cette belle et grande famille qu’est la mienne... en plus de nous avoir inculqué des valeurs qui nous uniront à jamais.» 

Mariette Tremblay était mère de quatre filles, grand-mère de neuf petits-enfants et arrière-grand-mère de neuf, bientôt dix, arrière-petits-enfants. 

- avec la collaboration d'Hugo Duchaine, Journal de Montréal

Dans la même catégorie