/news/coronavirus

Exo réduira ses services à compter de lundi

Agence QMI

GEN-Images de trains de banlieue EXO à Deux-Montagnes

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

L’entreprise de services de transport collectif de la région de Montréal, exo, réduira ses services de trains dès lundi et ses services d’autobus à compter du 30 mars, en raison de la baisse d’achalandage due à la pandémie de COVID-19. 

«À compter de lundi, 23 mars 2020, l'offre de service de trains sera maintenue à hauteur de 75 %. Sur l'ensemble du réseau, un certain nombre de départs seront annulés», a informé exo, vendredi. 

• À lire aussi: Les employés de la STM veulent le service de garde

• À lire aussi: New York décrète l’arrêt de toute activité non essentielle, interdit les rassemblements

Concernant la réduction de son service régulier d’autobus, exo a indiqué que «pour le moment, nos équipes travaillent à planifier les circuits et à préciser les horaires d'autobus». «Les détails seront communiqués dans le courant de la semaine prochaine et tiendront compte des mesures de distanciation sociale», a assuré exo.

Pour ce qui est du transport adapté, «les déplacements essentiels continuent d'être assurés».

«Ces décisions sont prises afin d'effectuer une gestion proactive des services et d'assurer la meilleure offre à notre clientèle dans le contexte exceptionnel de l'éclosion de la COVID-19, a expliqué exo. Les mesures particulières mises en place pour limiter la propagation du virus ont un impact sur les niveaux d'achalandage du transport collectif et sur la disponibilité des ressources humaines.»