/news/coronavirus

Tous les rassemblements intérieurs et extérieurs interdits

Charles Lecavalier | Journal de Québec

Partys de balcon, attroupement dans les parcs, barbecue dans une cour arrière, clients d’un café assis côte-à-côte, fête familiale: tous les rassemblements intérieurs ou extérieurs sont dorénavant interdits au Québec.    

• À lire aussi: Les propagateurs du coronavirus pourraient être trainés en justice  

• À lire aussi: 5 décès et 181 personnes infectées au Québec  

• À lire aussi: Ceux qui ne respectent pas l’isolement seront forcés de le faire  

«Dans l'objectif de maximiser la protection de la population du Québec, le conseil des ministres a adopté un décret visant à renouveler l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 29 mars prochain. Il précise notamment que l'interdiction de rassemblement s'appliquera dorénavant à tout rassemblement intérieur ou extérieur», peut-on lire dans une communication gouvernementale.     

  

  

Le Conseil canadien du commerce de détail a toutefois précisé que malgré la mise en place de cette nouvelle mesure, les commerces comme les épiceries et les quincailleries demeurent ouverts. Des mesures devront être prises pour respecter la consigne de se tenir à minimum de deux mètres de distance d'une autre personne. 

 

 

François Legault et son directeur national de la santé publique Horacio Arruda préparaient les esprits depuis quelques jours, en affirmant que ce n’était pas le temps de faire des soupers entre amis, des fêtes familiales, et des rassemblements à l’extérieur.      

Ce décret donne les pouvoirs aux corps policiers de disperser tout attroupement qui pourrait favoriser la propagation du coronavirus, qu’il soit dans un commerce, sur la voie publique, dans moyen de transport et même dans une résidence privée.     

Dans le cas des rassemblements extérieurs, ils seront permis «si une distance minimale de deux mètres est maintenue entre les personnes rassemblées». Québec avait auparavant interdit tout évènement intérieur de 250 personnes et plus, et vient serrer davantage la vis.

Dans la même catégorie