/news/coronavirus

Les transporteurs poursuivent les rapatriements

Le Canada travaillait d'arrache-pied avec les transporteurs aériens et divers gouvernements étrangers, dimanche, pour pouvoir envoyer des vols commerciaux dans sept pays afin de rapatrier des Canadiens coincés en raison de la pandémie de COVID-19. 

Ottawa tentait de trouver des appareils pour évacuer des ressortissants du Pérou, de l'Espagne, du Maroc, de l'Équateur, du Salvador, du Guatemala et du Honduras, a énuméré le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, sur son compte Twitter. 

Celui-ci a demandé aux ressortissants canadiens qui attendent impatiemment de pouvoir rentrer au pays de s'enregistrer sur le site voyage.gc.ca/voyager/inscription afin d'obtenir toutes les mises à jour disponibles. Il est aussi possible d'appeler au 1 613 996-8885 ou d'écrire à sos@international.gc.ca pour obtenir de l'aide consulaire. 

90 Canadiens de retour du Guatemala

• À lire aussi: Près d’une centaine de Canadiens seront rapatriés du Guatemala

Dimanche, un avion de l'entreprise Chrono Aviation est parti à 8h de l'aéroport de Saint-Hubert vers le Guatemala pour récupérer 90 Canadiens. L'avion devrait atterir à 21h à l'aéroport Montréal-Trudeau.

La mission, organisée par l’organisme Casira Amistad (Centre Amitié de Solidarité Internationale de la Région des Appalaches), doit aller chercher des coopérants et des personnes en mission, mais également des voyageurs qui profitent de l’opération pour rentrer au pays.

Toutes les précautions sanitaires seront déployées pour s’assurer qu’aucun voyageur de retour du Guatemala ne présente des symptômes s’apparentant au coronavirus.

Les transporteurs en grande demande

Les transporteurs, pour leur part, s'assurent de répondre présents. Ainsi, Air Canada a annoncé dimanche qu'elle enverra deux autres vols spéciaux vers le Maroc pour rapatrier des Canadiens coincés là-bas, après en avoir ramené 444 au pays samedi. Ces deux vols de Casablanca vers Montréal seront assurés par un gros porteur de 450 places les 23 et 25 mars. 

 

 

«Au cours de la dernière semaine, nous avons ramené plus de 200 000 voyageurs au Canada et nous prévoyons de poursuivre l'exploitation de vols jusqu'à la fin de mars et au-delà pour que les Canadiens continuent de disposer d'un moyen de regagner leur foyer», a commenté le président et chef de la direction d'Air Canada, Calin Rovinescu, par communiqué. 

D'ici la fin mars, Air Canada prévoit qu'environ 1150 appareils ramèneront des Canadiens au pays, dont 850 qui s'envoleront depuis les États-Unis. 

De son côté, Sunwing prévoit terminer le rapatriement de ses clients d'ici lundi. Le transporteur aérien aura alors eu recours à environ 400 vols pour rapatrier les Canadiens de destinations soleil, incluant des ressortissants qui n'étaient pas ses clients lorsqu'il restait de la place dans les avions. Cette opération aura coûté environ 26 millions $, selon les estimations de Sunwing. 

Pour sa part, WestJet devrait affréter 34 vols de lundi à mercredi afin de rapatrier des Canadiens. Ces vols partiront de diverses destinations du Sud, des États-Unis et d'Hawaï, a énuméré le transporteur sur son site internet.

Dans la même catégorie