/news/coronavirus

Aller au bar pour acheter... du désinfectant

Guillaume Cyr | 24 Heures

Guillaume Cyr / 24H

Une microbrasserie de Montréal vend dorénavant du gel désinfectant pour les mains afin de diversifier ses sources de revenus.

• À lire aussi: Mesures exceptionnelles dans les commerces

• À lire aussi: Une distillerie fabrique et donne son désinfectant à mains

À l’EtOH Brasserie, située à l'angle des rues Jarry et Saint-Denis dans le quartier Villeray, il est maintenant possible de se procurer cette solution à base de 70% d’alcool.

«Ça ne se trouve plus aussi bien dans les pharmacies. Nos fournisseurs en produits chimiques nous font le produit et nous remplissons les contenants», explique un des copropriétaires, François Bélanger.

Guillaume Cyr / 24H

Au départ, l’équipe souhaitait faire son propre gel à mains, mais ses installations ne respectaient pas les exigences requises pour ce faire.

Le produit, disponible au coût de 3,40$ le 100g, est arrivé au bar seulement deux jours après la demande des propriétaires à leur fournisseur et les quantités offertes aux clients sont limitées à 500 ml dans le but de l’offrir au plus de gens possible .

«On offre aussi la bière pour emporter. Pour le moment, en tout, on doit faire 80 à 85 ventes dans notre journée», explique M. Bélanger.

File d’attente

L'initiative est populaire : dès l’ouverture de la microbrasserie dimanche à 15h, une file d’attente s’est formée à l’entrée.

Par mesure sanitaire, l’EtOH ne laissait entrer que deux clients à la fois, et demandait de respecter les règles de distanciation sociale.

«En même temps, on fait le plein de bière! L’achat local est hyper important actuellement!», mentionnait Jani Beauchamp, une cliente de la distillerie.

«C’est une belle initiative! J'espère que d'autres microbrasseries équipées pour la distillation vont suivre l'exemple», a souligné pour sa part Julien Breault-Turcot.

Dans la même catégorie