/news/coronavirus

Don d'un million de doses d'hydroxychloroquine aux hôpitaux canadiens

Agence QMI

Le groupe pharmaceutique Jamp Pharma a annoncé lundi offrir de l’hydroxychloroquine aux hôpitaux canadiens. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Des docteurs de plus de 70 ans refusent de rester à la maison

L’entreprise de Boucherville a indiqué offrir un million de doses de cette molécule utilisée contre le paludisme, les lupus et l’arthrite rhumatoïde, mais qui pourrait aussi donner des résultats contre le SARS-CoV-2. 

«La solidarité et l’entraide sont des éléments capitaux en temps de crise. Nous avons un devoir, celui de faire tout en notre pouvoir pour aider les Canadiens à traverser celle-ci», a indiqué. Par voie de communiqué Louis Pilon, président-directeur général de groupe. 

L’entreprise souhaite pallier une possible pénurie de ce médicament pour les personnes utilisant déjà ce produit tout en maximisant les quantités disponibles si les recherches avéraient un traitement efficace de la COVID-19. 

Encore aucun médicament ou vaccin n’a été trouvé pour traiter la maladie pandémique. L’hydroxychloroquine est un possible traitement, puisqu’une étude préliminaire sur 24 patients montre que, combiné avec l’azithromycine, le SARS-CoV-2 était détruit en trois jours chez 75 % des patients. 

Toutefois, les effets secondaires sont importants, entrainant la mort d’un patient, et l’étude n’est pas jugée suffisante pour valider le traitement.

Dans la même catégorie