/news/coronavirus

Les entreprises et commerces non essentiels fermés jusqu’au 13 avril

Charles Lecavalier | Journal de Québec

C’est un véritable coup de massue. Alors que le coronavirus se répand au Québec avec 628 personnes infectées, François Legault ordonne la fermeture de toutes les entreprises et commerces pendant trois semaines, sauf les services essentiels.           

• À lire aussi: 628 cas de la COVID-19 au Québec  

• À lire aussi: Les succursales de la SAQ demeurent ouvertes  

• À lire aussi: Voici le Guide autosoins du gouvernement du Québec  

• À lire aussi: Voici la liste des activités et services essentiels de Québec  

« C’est important, pour se donner toutes les chances de réduire la propagation du virus, de prendre cette décision difficile, mais nécessaire », a expliqué le premier ministre lundi.     

Mardi matin, des centaines de milliers de Québécois se réveilleront sans gagne-pain, dans l’incertitude économique.  

Des employeurs se demandent s’ils pourront éviter la faillite. Des entreprises sont sous le choc et ont jusqu’à minuit mardi pour fermer leurs portes. Des chantiers bruyants sont maintenant silencieux. Même les alumineries, symbole industriel du Québec, doivent diminuer leurs activités au maximum.     

La progression de la pandémie au Québec force le gouvernement à décréter ces mesures drastiques et inédites. La transmission communautaire, entre Québécois qui n’ont pas voyagé, a commencé. « Au cours des prochaines semaines, ça va être important d’être solidaires, d’être courageux », a lancé le premier ministre.  

Le Québec n’est pas le seul: l’Ontario voisine a également pesé sur le frein de la même façon. Les nouveaux chômeurs devront se tourner vers le gouvernement fédéral pour avoir de l’assistance, a indiqué le premier ministre. 

Pharmacies et épiceries ouvertes  

Dans les jours précédents, François Legault martelait qu’il souhaitait voir l’industrie de la construction en action, pour maintenir l’économie à flot, mais la donne a visiblement changé. Même les ouvriers sont en congé forcé. 

Certains commerces dits essentiels resteront ouverts, tout comme les entreprises qui peuvent faire du télétravail. Pharmacies, épicerie, quincailleries, SAQ, « toute la chaîne alimentaire, incluant le transport de la nourriture », les pompiers, les policiers, le réseau de la santé, les services de repas à emporter des restaurants seront accessibles. 

Les télécommunications, médias et services bancaires sont également considérés comme essentiels, même si des ajustements devront être faits pour réduire au maximum la proximité entre les personnes, pour éviter la contagion. 

Solidarité 

François Legault demande à tous de rester à la maison, sauf pour prendre des marches, en solitaire ou en groupe de deux. Il lance toutefois un appel à la solidarité. 

« J’ai besoin des plus jeunes pour aller aider les plus vieux, pour aller aider les personnes handicapées, pour aller aider les organismes communautaires qui s’occupent de personnes plus vulnérables », a-t-il dit. 

« S’il vous plaît, ceux qui n’ont pas de symptômes, ceux qui sont plus jeunes, allez offrir vos services pour aider, entre autres, à ce que nos personnes âgées reçoivent toute la nourriture qu’ils ont besoin sans être obligés de sortir », a ajouté M. Legault. 

– Avec la collaboration de Vincent Larin

Dans la même catégorie