/news/coronavirus

353 employés temporaires ou saisonniers mis à pied à Lévis

Taïeb Moalla

Photo d'archives Jean-François Desgagnés

À Lévis, quelque 353 employés temporaires ou saisonniers ont été mis à pied pendant trois semaines, à partir de mardi après-midi et jusqu’au 13 avril. 

C’est ce que la Ville de Lévis a fait savoir mardi en milieu d’après-midi. 

Il s’agit essentiellement de cols bleus (préposés au service à la clientèle, à la surveillance des salles et des plateaux sportifs et de brigadiers temporaires). Quelques cols blancs du secteur aquatique font également partie du lot.   

«Seuls les employés associés à l’annulation ou à la fin de certaines activités seront mis à pied. Les représentants des syndicats de la Ville ont d’ailleurs été informés à cet effet», a-t-on affirmé du côté de la municipalité. 

Des démarches auprès de l’assurance-emploi ont d’ores et déjà été entamées pour les personnes qui perdent leur emploi, a soutenu la Ville.  

Lors d’un point de presse téléphonique, le maire Gilles Lehouillier a précisé que «dans les conventions collectives, de toutes façons, ces gens-là, n’ont pas de protection. Eux-autres, dès que l’activité cesse, leur emploi cesse». 

Si on exclut ces employés saisonniers, Lévis compte 1370 employés réguliers. De ce nombre, 700 sont en service essentiel, 400 en télétravail et 270 en disponibilité. Tous continuent à être payés. Le maire a insisté pour dire que les employés «en disponibilité» continuent tout de même d’effectuer certaines de leurs tâches habituelles à partir de leur domicile.   

Depuis la semaine dernière et jusqu’au 13 avril au moins, la Ville de Lévis n’assure que les services essentiels. 

Aide aux entreprises 

D’autre part, un nouveau programme de 1 million$ administré par Développement économique Lévis permettra aux entreprises lévisiennes d’obtenir «rapidement» un prêt sans intérêt variant entre 5000$ et 20000$. 

«Les entreprises admissibles pourront ainsi renflouer leur fonds de roulement à très court terme pour être en mesure de faire face au cours des prochaines semaines à certaines obligations financières (paiement des fournisseurs, paiement du loyer, etc.)», fait-on remarquer. 

Les détails du nouveau programme seront disponibles à partir de mercredi sur le site web

S’appuyant sur un sondage, le maire Lévis a calculé que les pertes financières pour les entreprises lévisiennes peuvent aller jusqu’à 450 millions $.