/news/coronavirus

De nombreux vols d'équipement dans les hôpitaux

TVA Nouvelles

De nombreux vols d'équipement ont eu lieu dans les centres hospitaliers en pleine crise de la COVID-19.  

• À lire aussi: Les ORL se font refuser les masques N95  

De l’équipement médical, notamment des masques et des savons désinfectants, a été volé, autant par des employés que par des patients ou des visiteurs.   

Des mesures ont dû être mises en place à Sainte-Justine, à Santa Cabrini et Maisonneuve-Rosemont à Montréal ainsi qu’à Charles-Le Moyne à Longueuil.  

«Qui va nous protéger? C’est fou ce que l’on est en train de vivre. Les gens entrent ici et repartent avec des masques, il en manque des dizaines. On manque d’équipement, on n’a plus de masques, on n’a plus de visières, on n’a plus de jaquette», a lancé une infirmière qui a requis l’anonymat.  

Du côté de Maisonneuve-Rosemont, ce sont des boîtes entières de masques qui ont été dérobées.   

Un médecin de l’hôpital Charles-Le Moyne a lancé un appel sur les réseaux sociaux demandant que cessent ces vols. «Vous n’avez pas besoin de masques N95. Même les médecins qui traitent des cas de coronavirus n’en portent pas. Réservons-les au personnel de la santé», a-t-il plaidé.  

Les centres hospitaliers ont reçu la consigne de garder sous clé ce matériel médical.   

«On veut que tous nos gens soient protégés, des masques, des jaquettes et des gants», martèle Diane Francoeur, présidente de la Fédération des médecins spécialistes. 

«On ne peut pas leur demander de travailler pas protégés, c’est ridicule», ajoute la Dre Francoeur.