/news/coronavirus

Les conservateurs appuieront le projet de loi

Émilie Bergeron

Le chef conservateur Andrew Scheer compte appuyer le plan d’aide d’urgence proposé par le gouvernement Trudeau pour répondre à la crise de la COVID-19, mais avertit qu’il n’appuiera pas toute mesure visant à accroître les pouvoirs de dépenser des libéraux.

«Nous ne devons pas laisser [cela] se mettre dans le chemin de l’aide qu’attendent les Canadiens», a tonné le leader de l’opposition officielle mardi matin.

Il demande au gouvernement Trudeau de présenter, au retour temporaire des députés en Chambre, à midi, un projet de loi qui reflète seulement les mesures annoncées par les libéraux la semaine dernière et totalisant 82 milliards de dollars.

«Les discussions de nouveaux pouvoirs devraient être séparées [...] Ce n’est pas le temps maintenant», a ajouté M. Scheer.

Un nombre restreint de 32 députés siégeront en Chambre, mardi après-midi, pour adopter promptement un projet de loi incluant ces mesures d’urgence, comme une bonification de l'Allocation canadienne pour enfants.

Lundi soir, on apprenait qu’une des mesures comprises est de doter le ministre des Finances, Bill Morneau, de pouvoirs de dépenser exceptionnels.

Selon une ébauche du projet de loi obtenue par le réseau Global, on propose de permettre au ministre Morneau d’avoir le droit de dépenser sans obtenir l’aval des députés des partis d’opposition, et ce, jusqu’en décembre 2021. Cette disposition permettrait aussi au ministre des Finances de modifier les taux d'imposition à sa guise. On ignorait toutefois si cette mesure sera incluse dans le projet de loi qui sera présenté mardi.

Dans la même catégorie