/news/coronavirus

Lignes ouvertes à LCN pour répondre à vos questions en santé et en économie

TVA Nouvelles

Encore beaucoup d'interrogations sur le nouveau coronavirus autant du côté de la santé que de l'économie. Heureusement, nos spécialistes y répondent quotidiennement.   

Posez-nous vos questions et nous y répondrons en direct mercredi à 16h30 sur les ondes de LCN. Envoyez-les par courriel à nouvelles@tva.ca ou par téléphone au 514 370-3222.  

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN: nombreuses questions sur les services essentiels  

• À lire aussi: Lignes ouvertes pour répondre à vos questions sur le coronavirus  

• À lire aussi: Lignes ouvertes pour répondre à vos questions  

«J’ai 65 ans et j’ai un rendez-vous pour un vaccin au CLSC, est-ce que je devrais y aller?» - Lina   

«Si vous êtes en santé, c’est une très bonne idée. Il est possible que le CLSC le reporte, mais s’il l’offre, vous devriez y aller.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue  

«J’ai perdu mon emploi le 4 mars et j’ai utilisé ma passe mensuelle seulement 4 jours. Est-ce que les services de transports vont nous rembourser?» - Richard   

«Ce n’est pas prévu. Vous pourriez leur lâcher un coup de fil, mais a priori, il n’y a pas encore de programme annoncé.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«Est-ce vrai que la perte d’odorat est devenue un symptôme de la COVID-19?» - Anne-Laurence   

«On le voit surtout chez les patients plus jeunes, l’INESS a fait une analyse et a donné quelques recommandations. C’est un symptôme, ça peut apparaître assez tôt. Si ça apparaît, isolez-vous pendant 7 jours et ne pas utiliser de corticostéroïde, pas de lavage du nez. La bonne nouvelle c’est que ça revient après quelque jour. Ce serait un signal d’alarme nouveau.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»  

«Mon conjoint et moi sommes sans emploi, mais est-ce que vous devons continuer de payer nos pensions alimentaires?» - Annie  

«Lorsque vous allez tomber sur l’assurance emploi, il faut payer les pensions alimentaires via un ordre de paiement et si vous ne le respectez pas, Revenu Québec pourrait le prélever sur l’assurance-emploi.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«Mon employeur propose de me mettre sur l’assurance-emploi pour me protéger au cas où on ne pourrait plus s’enregistrer. Est-ce que c’est une bonne façon de faire?» - Marie-Julie  

«C’est une solution qui m’apparaît étrange. Votre employeur pourrait réduire vos heures et vous pourriez obtenir une compensation de l’assurance-emploi. Ça m’apparaît beaucoup plus simple.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«Est-ce exact que le virus peut vivre plus longtemps dans l’air que ce qu’on croyait au départ?» - Rita  

«On sait qu’il se transporte surtout dans les gouttelettes. Sur les surfaces, ce qu’on sait, c’Est que sur le Diamond Princess on a retrouvé des virus 17 jours après. Ce sont des traces seulement. La recette d’eau de javel, ça tue les virus en une minute. On apprend à connaître ce virus de jour en jour.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»  

«Je voudrais prêter main-forte à Moisson Montréal, mais je dois prendre les transports en communs. Est-ce que je me mets à risque en prenant le métro tous les jours?» - Jean-François  

«C’est tout à faire possible d’utiliser les transports en commun et de le faire de façon sécuritaire. Bien vous désinfecter les mains. Il faut changer notre façon de faire et respecter la distance. Votre contribution serait sûrement appréciée» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»  

«Est-ce que un ou deux mètres de distance sont suffisants pour faire face à la COVID-19?» - Paul   

«Les études parlent de 4 à 6 pieds. Il y a toujours des circonstances qui rendent les choses pires. Quelqu’un qui n’a qu’une fièvre n’enverra pas des particules d’un autre côté, celui qui est en détresse respiratoire oui.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue  

«J’ai un service de garde en milieu familial non reconnu privé. Est-ce que je vais avoir un recours?» - Sandra   

«Le programme qui vous convient le mieux est l’allocation de soutien d’urgence. C’est l’équivalent de l’assurance-emploi, mais pour ceux qui ne s’y qualifient pas. Vous pourriez recevoir jusqu’à 900$ par deux semaines.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«On revient de voyage et on est en isolement volontaire pendant 14 jours. Est-ce qu’on peut-on aller marcher?» - Marielle  

«La vraie bonne réponse, c’est de rester à la maison et ne pas rentrer en contact avec personne. Si vous allez décompenser à la maison, allez prendre une petite marche en évitant tout le monde. La meilleure chose c’est de ne pas prendre de marche.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue  

«Lorsqu’on prend des lingettes, est-ce que lorsque j’entre dans mon condo est-ce que je dois jeter la lingette où je peux la réutiliser?» - Carole  

«Si vous l’utilisez à l’extérieur et ensuite à l’intérieur, je vous déconseillerais de le faire. Évitez d’entrer quelque chose de l’extérieur dans votre appartement.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»  

«J’ai eu des symptômes pendant trois jours et une semaine après je me sens bien. Quand je vais passer un test, est-ce qu’ils vont le voir?» - Léandre   

«C’est une zone grise, mais ce que vous me décrivez ça ressemble beaucoup plus à un influenza qu’un coronavirus.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue

Dans la même catégorie