/news/coronavirus

Vos questions, nos réponses

TVA Nouvelles

Nous continuons de recevoir de nombreuses questions en lien avec la pandémie de la COVID-19. Voici quelques réponses de professionnels et d'experts que nous avons consultés.   

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN: nombreuses questions sur les services essentiels  

• À lire aussi: Vous avez des questions? Nos experts y répondent  

• À lire aussi: Les réponses de nos experts à vos questions sur la COVID-19  

• À lire aussi: Toutes les réponses à vos questions sur le coronavirus  

Posez-nous vos questions en santé et en économie et nous y répondrons en direct à 16h30 sur les ondes de LCN. Envoyez-les par courriel à nouvelles@tva.ca ou par téléphone au 514 370-3222.   

«Est-ce vrai que les personnes du groupe sanguin O ont moins de risques de développer des complications?» - Ginette  

«Une étude chinoise vient de montrer que le groupe O pourrait être protégé. Ça vient de sortir, ça n’a pas été évalué par les pairs. Ce sont des observations qu’on regarde, mais ce ne sont pas des preuves.» - Dr Christian Fortin, omnipraticien  

«Comme beaucoup de Québécois ces temps-ci, je me lave les mains constamment durant la journée. Avec quoi je peux les réhydrater?» - Suzanne  

«Dans le jour, quand on est exposé, on essaie de ne pas mettre de crème hydratante. L’eau chaude et le savon, c’est moins asséchant que l’alcool. Au coucher, c’est le bon moment de mettre une crème hydratante. Les crèmes qui contiennent du céramide ont un bon pouvoir hydratant.»  

«Je suis un adolescent qui souffre d'asthme modéré. J'ai déjà eu une infection des bronches, des sinus et du pharynx en même temps. Suis-je plus fragile que la moyenne au virus?» - Jérémie  

«Plus fragile et à risque de complications s’il contracte l’infection, mais il n’est pas plus à risque de l’attraper.» - Dr Christian Fortin, omnipraticien  

«J'ai 68 ans et j'ai eu un cancer du sein en 2017. Je suis sans symptômes et je ne vis pas en CHSLD ou en résidence pour personnes âgées. Mon rendez-vous pour une mammographie est le 30 mars. Dois-je le reporter?» - Bibiane   

«Appelez à votre clinique parce qu’il est possible qu’on puisse quand même vous la faire comme il y a une proximité entre la technicienne, il est possible qu’on vous demande d’attendre une petite période de temps, mais il ne faut pas attendre un an.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»   

«Mon enfant de 18 mois a divers rendez-vous prévus au cours du prochain mois: un suivi postopératoire avec l'ORL, un suivi d'ordre général avec le pédiatre et des vaccins au CLSC. Devrais-je tout annuler?» - Geneviève   

«Le rendez-vous avec l’ORL, vous pourriez y aller. Le rendez-vous avec le pédiatre pourrait être reporté. Le calendrier de vaccination peut être décalé de quelques semaines, mais à 18 mois, il y a toute une série de vaccins que les enfants doivent avoir et il faut les avoir. Ne retardez pas trop.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»   

«On parle peu de ceux ou celles atteints du VIH et qui ont un système immunitaire très faible. Sont-ils plus à risque?» - Alicia   

«Ils sont plus à risque, même quand ils ont des traitements avec des antiviraux, ils ne se sont pas avérés efficaces jusqu’à maintenant.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»   

«Je suis une femme de 45 ans qui fait de l'arthrite rhumatoïde, je suis asthmatique chronique et atteinte de fibromyalgie. Alors je prends des pilules de Dilaudid. Une personne qui est atteinte de la COVID-19 peut-elle continuer à en prendre ou ça va amplifier les symptômes?»  

«Le Dilaudid est un analgésique, ça n’accentuera pas les symptômes de la COVID-19.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»   

«Dû à la maladie de Crohn, je prends deux immunosuppresseurs, je me retrouve depuis janvier sans gastroentérologue. Mon mari s'occupe de l'entretien ménager dans un hôpital. Doit-il arrêter de travailler pour me protéger?» - Nadine   

«Vous êtes considérée comme immunosupprimée, votre mari a un emploi essentiel et vous êtes plus vulnérable. De vous isoler le plus possible, lave ses mains, prenne une douche. À ce moment-ci, ça ne justifie pas qu’il perde ou qu’il quitte son emploi.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»   

«Selon des chercheurs, le virus pourrait vivre 17 jours selon ce qu’on a constaté sur le navire de croisière Diamond Princess. La quarantaine de 14 jours sera-t-elle suffisante?»  

«On ne veut pas extrapoler, les 14 jours restent encore bons, mais on va certainement faire des estimations, mais on va suivre ça de très près.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute»

Dans la même catégorie