/finance/homepage

WestJet annonce 6900 mises à pied

Agence QMI

Le transporteur aérien WestJet a annoncé mardi la mise à pied de près de la moitié de ses 14 000 employés en raison de la pandémie de COVID-19. 

«Aujourd'hui, 6900 employés de WestJet recevront des avis confirmant des retraites anticipées et des mises à pied volontaires ou non», a annoncé par communiqué le président de WestJet, Ed Sims, en reconnaissant que cette nouvelle a un effet «dévastateur» pour son équipe. 

L'entreprise basée à Calgary, présentement impliquée dans un vaste effort de rapatriement des Canadiens coincés à l'étranger, continuera à fonctionner avec quelque 7100 employés. 

Le transporteur a assuré qu’il a pu limiter le nombre de mises à pied, indiquant que le résultat aurait pu être pire. 

Lors du début de la crise du coronavirus, WestJet avait déjà coupé environ 80 % de ses travailleurs contractuels, cessé ses embauches et gelé 75 % de ses investissements prévus. La direction de l'entreprise avait diminué son salaire de 50 %, contre 25 % pour les vice-présidents et directeurs. 

«Grâce aux sacrifices de nos employés, nous pourrons maintenir un noyau de gens qui demeurent employés et qui pourront préparer le moment où la situation se stabilisera et où nous pourrons reprendre notre croissance», a commenté M. Sims.

Dans la même catégorie