/news/coronavirus

197 employés de la STM ont des symptômes semblables à la COVID-19

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Joël Lemay / Agence QMI

  À ce jour, un seul employé de la Société de transport de Montréal (STM) a contracté la COVID-19, mais 197 autres travailleurs disent avoir des symptômes qui s’apparentent à ceux causés par le coronavirus.

De plus, 181 employés sont en isolement à la suite d’un retour de vacances, a indiqué la STM dans un bilan de santé de ses quelque 10 000 employés transmis à TVA Nouvelles.

Achalandage en baisse dramatique

Par ailleurs, la porte-parole de la STM, Amélie Régis, a indiqué que l’achalandage à bord du réseau de bus a diminué de près de 70 % dans les derniers jours.

«Nous effectuons une surveillance étroite du niveau de charge (nombre de personnes à bord) sur nos lignes pour maintenir un niveau acceptable et sécuritaire dans les circonstances. De façon générale, nous ne constatons pas de problématique en regard de la distanciation sociale. Mais avec près de 230 lignes de bus, il peut toujours arriver des situations particulières sur une courte période de temps ou alors pour une courte distance», a-t-elle précisé.

La STM ajoute qu’aucune réduction de service n’a été apportée pour le moment malgré des baisses d’achalandage de plus de 80 % dans le réseau du métro, de près de 70 % dans le réseau de bus et de 85 % dans le réseau de transport adapté.

Pas de mise à pied

De son côté, le Syndicat des chauffeurs d'autobus, opérateurs de métro et employés aux services connexes de la STM s'est entendu avec l'employeur pour éviter toute mise à pied en raison de la pandémie.

«Les pourparlers se sont poursuivis une bonne partie de la nuit dernière et les parties sont finalement venues à conclure un protocole pour maintenir les salaires et les emplois des 4500 membres que nous représentons», s'est réjoui le président du Syndicat des chauffeurs, Renato Carlone.

Les 170 constables et agents de la paix de la STM conserveront aussi leurs emplois, a affirmé le président de leur syndicat, Kevin Grenier, au 24 Heures.

- Avec l'Agence QMI et Guillaume Pelletier, 24 Heures