/finance/homepage

Des aides pour boucler son budget en temps de COVID-19

TVA Nouvelles

Avec les mises à pied liées à la pandémie de COVID-19, bien des familles sont obligées d’ajuster leur budget. 

Les Associations coopératives d’économie familiale (ACEF) peuvent aider les personnes qui se retrouvent soudainement sans salaire et sans liquidités. 

Des conseillers budgétaires répondent aux questions des gens qui ne savent comment organiser leurs finances. 

Ces derniers ont ajusté leurs conseils dans les derniers jours. 

«Au début, on commençait à dire que le loyer, l'électricité et l'alimentation... Mais aujourd'hui, on peut parler juste d'alimentation et même essayer de peut-être négocier avec le propriétaire pour reporter le paiement du loyer», explique Isabelle Dauphin de l’ACEF-Est de Montréal. 

Du côté d’Option consommateurs, on veut mettre en garde contre les prêts à coût élevé. 

«Quand un prêteur parallèle vous offre, par exemple, du 20% par mois, il faut se rappeler que ça donne du 240% par année. Donc, ça peut peut-être vous donner un peu d'air sur le moment, mais beaucoup de problèmes dans l'avenir», détaille l’avocate, Élise Thériault. 

Depuis le mois d’août dernier, Québec encadre le crédit à coût élevé qui dépasse de 22 points le taux directeur de la Banque du Canada.  

Il leur faut maintenant un permis de l'Office de la protection du consommateur.  

Pour vous prêter, il doit obligatoirement calculer votre ratio d'endettement. Et vous avez dix pour changer d'idée et retourner l'argent sans pénalité. 

Les ACEF font des microprêts sans intérêt, dans certaines conditions bien précises.  

Des conditions qui pourraient être modifiées avec la situation actuelle. 

«Peut-être qu'on va assouplir les règles également, on ne sait pas encore. Mais on y pense», précise Mme Dauphin.