/news/coronavirus

Le plan d'aide d'urgence du fédéral entre en vigueur

Guillaume St-Pierre et Émilie Bergeron | Journal de Montréal

Le projet de loi C-13 sur une série de mesures d'urgence pour aider les Canadiens et entrepreneurs touchés par la COVID-19 est entré en vigueur, mercredi. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus  

• À lire aussi: Le plan de relance adopté  

Après l'adoption du projet de loi en Chambre, tôt mercredi matin, un groupe restreint de sénateurs ont donné leur sceau d’approbation, suivis peu après de la gouverneure générale qui a accordé la sanction royale. 

La loi C-13 prévoit une série de mesures pour répondre aux effets économiques de la pandémie de COVID-19. Celles-ci totalisaient au départ 82 milliards $, mais sont désormais estimées à 107 milliards $. 

C’est ce qu’a indiqué le ministre des Finances Bill Morneau, mercredi. Il a précisé que le gouvernement Trudeau se donne pour objectif que les programmes fournissant les allocations attendues par les travailleurs touchés par la crise soient fonctionnels dès la semaine du 6 avril. 

Le plan d’urgence comprend:  

- 2000 $ à chaque mois, pendant 4 mois, pour les travailleurs qui ont été mis à pied de façon temporaire ou ceux qui sont malades et ont reçu l'ordre de s'isoler.  

- Ceux qui s’occupent d’un proche à la maison sans salaire sont aussi visés.  

- Une augmentation en mai de 300 $ par enfant de l’Allocation canadienne pour enfants.  

- Un crédit sur la TPS doublé pour 2020 pour les foyers à revenu modique.  

- Pour les entreprises, une subvention de 10 % des salaires, un report du paiement de l’impôt et des crédits de plusieurs milliards.

Dans la même catégorie