/news/coronavirus

Des bracelets pour lutter contre la COVID-19

Agence QMI

PixMob est l'entreprise derrière les fameux bracelets lumineux du spectacle de la mi-temps au Super Bowl LIV.

AFP

PixMob est l'entreprise derrière les fameux bracelets lumineux du spectacle de la mi-temps au Super Bowl LIV.

L’entreprise montréalaise PixMob, qui conçoit habituellement des bracelets pour les spectacles de vedettes internationales, s’apprête à commercialiser des bracelets de technologie dernier cri pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

• À lire aussi: Des bracelets lumineux québécois en vedette au Super Bowl

L’un de ces bracelets indiquera à la personne qui le porte que le moment est venu de se laver les mains.

En effet, l’ampoule deviendra automatiquement rouge lorsqu’une heure se sera écoulée après le dernier passage au lavabo. Lorsque l’eau coulera sur les mains de la personne, la lumière du bracelet clignotera en jaune pendant 20 secondes, la durée nécessaire pour un lavage de main efficace. L’ampoule reviendra ensuite au vert.

La SafeWatch pourra être vendue dès vendredi aux entreprises qui assurent un service essentiel, a indiqué PixMob par communiqué.

La compagnie québécoise, qui a notamment travaillé sur le dernier spectacle de la mi-temps du SuperBowl, a aussi créé un bracelet spécialement pour les hôpitaux. Porté par les patients et les membres du personnel, le Triago permet de contrôler plus facilement les entrées et sorties de la zone de confinement. Via cette technologie, le personnel hospitalier peut également appeler un patient.

Les équipements de soins peuvent aussi être munis du Triago. Il est alors possible de savoir exactement où ils sont dans l’hôpital, toujours selon PixMob.

Durant la crise de la COVID-19, l’entreprise montréalaise entend par ailleurs produire 10 000 visières de protection par jour pour les employés du milieu de la santé