/news/coronavirus

Des cours de conduite en ligne gratuits

Agence QMI

Alors que toutes les écoles de conduite ont fermé leurs portes ce jeudi, le propriétaire d’une école a décidé d’offrir des cours théoriques gratuits en ligne aux élèves qui en font la demande. Il donnera en plus une partie des frais d’attestation de ses cours à Moisson Montréal.   

• À lire aussi: Masques envoyés en Chine : Trudeau se défend  

• À lire aussi: Les travailleuses du sexe en situation de détresse  

«On est tous confinés à la maison, alors pourquoi ne pas gagner du temps en offrant les cours en ligne», résume Juan Pablo Mo, propriétaire de l’école de conduite Lauzon, située sur la rue Jean-Talon Est, à Montréal. En moins de 48 heures, 50 personnes se sont manifestées pour accéder aux cours, grâce à un formulaire en ligne.   

 

 

M. Mo voulait offrir des cours en ligne depuis longtemps, mais ce n’était pas permis. Avec la crise du coronavirus, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a toutefois «autorisé, de façon exceptionnelle et temporaire, le recours à la formation à distance».   

Juan Pablo Mo permet donc à tout nouvel étudiant de faire ses cours théoriques gratuitement à son école. «Je ne suis pas là pour voler des clients aux autres écoles. Je veux simplement faciliter la vie des gens pour qu’ils puissent avoir leur permis quand tout va revenir à la normale», explique M. Mo. Il ajoute que les élèves, s’ils le désirent, pourront poursuivre leur apprentissage dans un autre établissement une fois la crise terminée.

Dès la semaine prochaine   

Le propriétaire de l’école Lauzon est encore en période de tests et devrait commencer à donner des cours au courant de la semaine prochaine. Ces cours seront accessibles à travers une plateforme web. La matière sera adaptée en fonction des groupes d’élèves et de leur progression dans le cursus.   

Concrètement, Juan Pablo Mo va fermer la session cinq minutes après le début du cours. Ainsi, les élèves ne pourront pas entrer et sortir du cours comme ils le veulent. Il va enregistrer chacune des séances pour valider la présence des élèves et leur demander d’interagir durant le cours pour vérifier s’ils sont attentifs. La SAAQ, pour autoriser les cours en ligne, a demandé entre autres que les instructeurs soient en mesure de faire de telles vérifications.   

30$ à Moisson Montréal   

Une fois les cours gratuits terminés, chaque élève qui désire faire l’examen pour obtenir son permis d’apprenti conducteur devra payer un montant de 50$. Juan Pablo Mo enverra 30$ de ce montant à la banque alimentaire Moisson Montréal.   

Les étudiants devront toutefois attendre la fin de la crise pour compléter leur test puisque tous les examens théoriques ont été suspendus, sauf poux ceux qui travaillent dans un secteur jugé prioritaire, a confirmé la SAAQ. Les examens pratiques sont aussi en suspens.   

Pour ce qui est du permis probatoire, les élèves peuvent compléter certains cours théoriques, mais leur cheminement est freiné puisque les écoles de conduite ne peuvent plus donner de cours pratiques.   

Pas le premier don   

Même avant la crise, Juan Pablo Mo avait déjà commencé à instaurer quelques mesures pour venir en aide à des organismes montréalais. Par exemple, chaque élève qui s’inscrit dans une école de conduite doit s’acquitter des frais de 825$. Sur ce montant, Juan Pablo Mo envoyait 50$ à Moisson Montréal, 50$ qui servaient à la plantation d’arbres et 25$ qui allaient à un organisme choisi par l’élève.   

Questionnée à savoir si d'autres écoles offrent des cours en ligne, la SAAQ a indiqué ne pas détenir pour l'instant d'information à ce sujet.