/news/coronavirus

Économie et santé sur les lignes ouvertes de LCN

TVA Nouvelles

Que ce soit en lien avec la santé ou l'économie, nos spécialistes répondent quotidiennement à vos questions en direct sur les ondes de LCN. 

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN sur la COVID-19 

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN pour répondre à vos questions en santé et en économie 

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN: nombreuses questions sur les services essentiels 

• À lire aussi: Lignes ouvertes pour répondre à vos questions sur le coronavirus 

Posez-nous vos questions en santé et en économie et nous y répondrons en direct à 16h30 sur les ondes de LCN. Envoyez-les par courriel à nouvelles@tva.ca ou par téléphone au 514 370-3222.  

«Je travaille dans les services essentiels, mais j’ai peur de tomber malade. Est-ce que je vais être admissible à l’aide gouvernementale si je quitte mon emploi?» - Chantal 

«Si vous quittez votre emploi et que vous n’êtes pas malade, vous ne serez pas admissible à la prestation d’urgence ou l’assurance-emploi.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie 

«L’été va bientôt arriver et je me demandais si le virus allait se transmettre avec les moustiques.» 

«Je n’ai pas lu d’article à ce sujet. Pour l’instant, c’est d’humain à humain. Le beau temps pourrait nous aider parce qu’il est possible que le soleil soit dommageable pour le virus.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue 

«Mon fils a deux mois et j’hésite à aller au CLSC pour ses vaccins de peur d’attraper le virus» - Roxanne  

«La vaccination chez les tout petits c’est important, le CLSC peut aménager quelque chose pour vous vous y rendiez. Le calendrier de vaccination est important parce que les autres pathogènes restent présents.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«Si je subis une baisse de salaire, suis-je admissible à la Prestation canadienne d’urgence?» - Vincent 

«Non, mais il y a d’autres options, comme le programme partagé de l’assurance-emploi et on obtient une compensation. Il faut que votre employeur entre en contact avec le chômage.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie 

«Mon contrat a été annulé, mais reçois une pension de vieillesse, est-ce que je suis admissible à l’aide d’urgence?» - Jean  

«Vous aurez accès si vous avez touché revenu de 5000$ et que vous vous retrouvez sans aucun salaire. Le régime de retraite on n’y touche pas.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie 

«Intuber un patient, qu’est-ce que ça signifie concrètement?» 

«On va insérer un tube de la bouche vers les poumons. Endormir les gens et paralyser pour insérer un tube qui va se rendre, envoyer de l’oxygène directement dans les poumons.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue 

«Je suis allergique à l’eau de Javel, qu’est-ce que je peux utiliser à la place pour nettoyer?» 

«Il reste toujours l’alcool pour les comptoirs. Votre allergie, c’est assez rare. Si vous mettez des gants, vous pouvez quand même utiliser l’eau de Javel et ne pas avoir de contacts directs.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«J’ai subi une chirurgie bariatrique, est-ce qu’il y a plus de risques?» - Karine  

«Ce n’est pas quelque chose qui vous met plus à risque.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue 

«Observe-t-on si le virus est plus actif l’hiver ou l’été?» 

«On peut espérer que la chaleur diminue la progression du virus.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«Je suis à l’école et je n’ai pas accès à un ordinateur à la maison. Est-ce que le gouvernement peut m’aider?»  

«Si vous continuez de suivre des cours, il est peut-être possible de voir avec votre institution scolaire.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie 

«J’ai une PME qui fait partie des services essentiels, on utilise des souffleurs pour nettoyer les stationnements, est-ce que ça nous met en danger?» - Mélanie  

«On n’a pas de données sur l’asphalte, mais on sait qu’il y a un potentiel de survie de plusieurs jours. Ce serait important de porter un masque, ne serait-ce que pour la poussière.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«Une personne malade qui meurt de la COVID-19, est-ce que le virus est encore dangereux pour ses proches ou les thanatologues?» - Guy 

«Dans le corps, le virus va arrêter de se multiplier, mais il faut faire attention aux tissus qui vont être infectés pour quelque temps» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue 

«Je suis employée dans une école et je suis sur l’assurance-emploi depuis la semaine de relâche, qu’est-ce qui va m’arriver?» - Claudine  

«Si vous touchez des prestations depuis plusieurs semaines, vous allez continuer d’y avoir accès pendant 26 semaines. Au bout des 26 semaines, si vous ne vous êtes pas trouvé un autre travail, vous allez pouvoir toucher la prestation d’urgence dont la période d’admissibilité est du 15 mars au 3 octobre.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie

Dans la même catégorie