/regional/estduquebec/basstlaurent

Inquiétude chez les paramédics de l’Est-du-Québec

Simon Gamache Fortin | TVA Nouvelles

Les paramédics pourraient manquer de matériel de protection essentiel à leur travail de première ligne prochainement puisque plusieurs entreprises ambulancières ont de la difficulté à en commander. 

Des mémos ont d’ailleurs été envoyés par certaines d’entre elles à leurs employés dans les derniers jours. 

Dans un avis, une compagnie ambulancière de l’Est-du-Québec a demandé à son personnel de restreindre l’utilisation du matériel de protection afin de ne pas en manquer durant la pandémie. 

Certaines entreprises ont de la difficulté présentement à commander des jaquettes, des masques chirurgicaux et N-95 et des lingettes désinfectantes. Elles demandent donc à leurs employés de faire preuve de modération, mais aussi de jugement dans l’utilisation du matériel. 

«Les jaquettes et les blouses de protection sont faites pour le milieu hospitalier, a souligné Jérémie Landry, vice-président aux relations de travail de la Fédération des employés du préhospitalier du Québec. 

«Nous, on est en milieu terrain. Ces jaquettes sont aussi minces que du papier hygiénique. C’est possible que le paramédic déchire cette blouse-là dans une intervention et nous ne sommes pas nécessairement protégés par la suite. On devrait avoir de meilleurs équipements de protection sur le terrain», 

Dans son point de presse quotidien, le premier ministre François Legault a également rappelé l’importance de faire une utilisation judicieuse des masques de protection.

Dans la même catégorie