/news/coronavirus

«Ne croyez pas les médias», dit le maire de Hampstead

TVA Nouvelles

FD-NON-EXCUSES-HAMPSTEAD

TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Le maire de Hampstead invite ses citoyens à ne pas croire ce que rapportent les médias qui, selon lui, «supposent toujours le pire afin d’avoir l’histoire la plus spectaculaire».   

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus  

Alors que près de 500 000 personnes sont infectées à l’échelle de la planète et que le coronavirus a fait plus de 20 000 victimes, William Steinberg remet ouvertement en doute la couverture médiatique entourant le virus.    

Dans un «message du maire» intitulé «Les épidémies finissent toujours par prendre fin», il minimise la viralité et la sévérité de la COVID-19, qui fait l’objet de nombreux articles. «La grande majorité des personnes atteintes présenteront des symptômes légers ou aucun symptôme, d’autres auront l’équivalent d’une grippe. Seul un très petit nombre de personnes devront être hospitalisées», allègue-t-il.   

Pourtant, depuis le début de la pandémie – reconnue comme telle par l’Organsation mondiale de la santé (OMS) – les experts ont affirmé, l’un après l’autre, que les symptômes du coronavirus ne s’apparentent pas à ceux d’une banale grippe et étaient beaucoup plus graves.    

En conclusion, William Steinberg profite de sa tribune pour rappeler des précautions qui, elles, sont valables. «Restez à la maison, annulez vos rendez-vous, évitez d’avoir des visiteurs, faites déposer les livraisons à votre porte», énumère-t-il.    

Le maire de Hampstead n’en est pas à sa première controverse médiatique. L’an dernier, il avait comparé le projet de loi 21 sur la laïcité du gouvernement Legault à du «nettoyage ethnique pacifique». 

Dans la même catégorie