/news/coronavirus

Mises à pied chez Métro Média

Agence QMI

Le groupe Metro Média, propriétaire du journal Metro, a annoncé vendredi la mise à pied temporaire de 40 % de ses employés.   

«Tous les départements de l'entreprise sont touchés par cette mesure, incluant la salle de rédaction», a-t-on précisé.   

• À lire aussi: 10% des employés mis à pied temporairement 

La crise de la COVID-19 a ainsi forcé les annonceurs de Métro Média à fermer leurs portes ou à suspendre leurs activités. 

Le groupe a indiqué que ces mises à pied font partie des mesures importantes nécessaires pour «protéger l'avenir de ses journaux». 

«Travailler pendant une telle crise nécessite de ne pas compter les heures, de mettre de côté nos différences et nos besoins individuels pour se mettre au service de la collectivité et plus que jamais d'en faire notre premier objectif, a déclaré Andrew Mulé, directeur général de Métro Média. À l'image de ce qu'il faut pour vaincre le COVID-19, nous pensons aux plus vulnérables de notre société et prenons conscience de l'impact que notre inertie pourrait avoir sur eux.» 

«Métro» et les 25 journaux locaux de Montréal et de Québec du groupe continueront d’être publiés cinq jours par semaine, et ce, malgré une diminution du tirage dû à la chute de l’achalandage dans les stations de métro, a-t-on précisé.