/news/coronavirus

On ouvre les lignes pour répondre à vos questions sur la COVID-19

TVA Nouvelles

Que ce soit en lien avec la santé ou l'économie, nos spécialistes répondent quotidiennement à vos questions en direct sur les ondes de LCN. 

• À lire aussi: Économie et santé sur les lignes ouvertes de LCN 

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN sur la COVID-19 

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN pour répondre à vos questions en santé et en économie 

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN: nombreuses questions sur les services essentiels 

Posez-nous vos questions en santé et en économie et nous y répondrons en direct à 16h30 sur les ondes de LCN. Envoyez-les par courriel à nouvelles@tva.ca ou par téléphone au 514 370-3222.  

«Est-ce que les snowbirds peuvent aller prendre des marches?» - Pierre 

«La Loi sur la mise en quarantaine du gouvernement fédéral interdit toute sortie pour ceux qui reviennent de l’extérieur. Pas question de sortir pendant 14 jours si on revient de l’étranger.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«Quand je prends une marche, les gens qui me dépassent à la course sont-ils dangereux pour moi?» - Diane  

«Il n’y a jamais de risque zéro. Quand vous revenez à la maison, lavez-vous les mains. La contagion est possible partout, mais il ne faut pas avoir peur, ce n’est pas tout le monde qui est contaminé.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue 

«Je n’ai pas Internet à la maison, comment vais-je pouvoir faire ma demande d’assurance-emploi?» - Christiane 

«Les bureaux sont fermés à partir d’aujourd’hui. Il y a un numéro de téléphone pour que vous puissiez rejoindre Services Canada.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«Quels sont les principaux symptômes du nouveau coronavirus» - Pierre  

«Toux, fièvre, difficultés respiratoires, mais aussi des nausées, maux de ventre, perte d’odorat soudaine, ça fait quand même plusieurs indices auxquels il faut être à l’écoute.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«J’ai 75 ans et j’ai peur d’aller prendre une marche, qu’est-ce que je devrais faire?» - Rita 

«La réponse sécuritaire c'est de rester à la maison, c'est sans risque, c'est la bonne réponse.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue 

«Est-ce que la prestation d’urgence du gouvernement fédéral est imposable ou non?» - Marco 

«Oui cette prestation est imposable. Lorsque vous allez remplir votre prochain rapport d’impôt, vous allez devoir payer de l’impôt si vous avez gagné assez d’argent. Il serait responsable de se faire une petite provision en vue des impôts de l’an prochain.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«Est-ce que le virus vit plus longtemps au réfrigérateur?» - Normand  

«Si vous désinfectez, il ne devrait pas y avoir de contamination. Si c’est un aliment que vous devez chauffer, assurez-vous de le chauffer correctement.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«Mes parents ont 80 ans et habitent Montréal, mais moi j’habite à Laval, est-ce que je devrais aller les chercher pour qu’ils vivent avec moi si on devait fermer l’île de Montréal?» - Ginette 

«Si on devait fermer Montréal, ça ne se fera pas dans l’empressement. Pour l’instant, ce n’est pas un scénario qui est sur la table.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«En Asie, on voit tout le monde porter des masques, ici, on dit que ce n’est pas nécessaire. Sommes-nous assez protecteurs?» – Louis 

«Il n’est pas exclu qu’on puisse envisager que les gens puissent porter des masques au quotidien. Il faut faire attention au faux sentiment de sécurité que peut procurer le masque. Il faut l’enlever de la bonne manière sinon, on peut se contaminer.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«Selon le type de masque, il y a différentes techniques pour enlever le masque avec la bonne technique. Les mesures usuelles de se laver les mains et de distanciation sociale sont beaucoup plus efficaces que simplement porter un masque.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue 

«J’étais en recherche d’emploi, mais tout est sur la glace à cause de la crise et parce que je dois garder mes deux enfants, à quel type d’aide je vais pouvoir avoir accès?» - Karine 

«Admissible à la Prestation d’urgence du gouvernement fédéral. Non seulement parce que vous gardez vos enfants, mais aussi parce que vous êtes. Si vous avez gagné 5000$ dans les 12 derniers mois et que vous êtes privée de revenus à cause de la crise.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie  

«Les gens immunosupprimés sont-ils plus à risque d’attraper la COVID-19?» - Henri 

«Ils sont plus à risque d’attraper la COVID-19 que le reste de la population.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue. 

«On devait avoir notre maison neuve le 1er juillet, mais on nous a dit que ce ne serait pas possible. Quel est mon recours?» - Laurie-Anne 

«Il va y avoir un jeu de domino. Contactez votre propriétaire actuel et voyez avec le nouveau locataire. Sinon, la CORPIQ suit la situation de près.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie 

«Je suis en Colombie-Britannique et je reviens à Montréal, est-ce que je vais être en quarantaine pendant 14 jours?» - Yvan  

«Si votre parcours vous le faites en voiture et que vous arrêtez à plusieurs endroits, ce serait peut-être plus judicieux. En principe, vous ne venez pas d’un autre pays, ce n’est pas obligatoire. Si vous avez un doute, isolez-vous pendant 14 jours.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«Est-ce que les fumeurs sont plus à risque?» - Nicole 

«Le fait de fumer, c’est sûr que c’est quelque chose qui n’aide pas dans le cas d’une maladie pulmonaire.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste de «La Joute» 

«Je devais subir une chirurgie élective. Est-ce qu’elle sera remise?» - Francine  

«La plupart des chirurgies mineures sont annulées. Ça dépend toujours du niveau de la chirurgie» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue 

«Ma fille devait obtenir son diplôme en mai et ses prêts et bourses devaient finir en avril, qu’est-ce qui va arriver?» - Manon  

«Elle va avoir ses prêts et bourses en avril, si elle a eu des prestations d’emploi de plus de 5000$, elle pourra avoir droit à l’aide gouvernementale d’urgence.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie

Dans la même catégorie