/news/coronavirus

Services de garde ouverts et gratuits jusqu'au 1er mai

Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Les services de garde d'urgence mis en place par le gouvernement du Québec pour les travailleurs du milieu de la santé et des services essentiels resteront ouverts, et gratuits, jusqu’au 1er mai.

• À lire aussi: Des services de garde fermés à cause de la COVID-19

Le ministère de la Famille a annoncé vendredi après-midi que cette mesure exceptionnelle, entièrement financée par le gouvernement provincial, demeurerait en place pendant toute la durée de la fermeture des services de garde et des écoles.

À compter du 6 avril, seuls les centres de la petite enfance et les garderies subventionnées resteront ouverts pour les quelque 6000 enfants des travailleurs de la santé et des services essentiels identifiés.

Les garderies non subventionnées toujours ouvertes, qui ont connu un taux d’achalandage de moins de 2 % ces deux dernières semaines, devront fermer leurs portes d’ici le 3 avril.

Quant aux garderies en milieu familial, elles pourront continuer d’offrir des services de garde d’urgence ou choisir de fermer.

«Cet ajustement de notre offre de services vise un meilleur déploiement de nos ressources, a commenté le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, par voie de communiqué.

«Plus de la moitié des services de garde non subventionnés et des garderies en milieu familial n'accueillent aucun enfant. Je tiens à dire aux parents touchés par cette nouvelle mesure qu'il y a des places disponibles pour vos enfants et qu'ils seront accompagnés dans ce processus de recherche.»

Le ministère de la Famille offrira un accompagnement aux familles qui sont admissibles au service de garde d’urgence à compter de la semaine prochaine.

Ratio à la baisse

Les enfants 4 à 13 ans continueront d’être accueillis dans les services de garde d'urgence ouverts dans les écoles situées près des établissements de santé.

Le ratio a toutefois été revu à la baisse pour des raisons de santé et de sécurité. Le gouvernement a ainsi imposé une limite de 50 enfants par établissement. Le nombre d’enfants présents simultanément dans une même classe sera limité à 10.

De plus, il ne pourra y avoir plus de 20 enfants à la fois dans les aires communes (gymnases, cafétéria, agora) et dans la cour de récréation. Aussi, les modules de jeux extérieurs ne seront plus accessibles.