/finance/homepage

COVID-19 : et les pensions alimentaires?

TVA Nouvelles

En ces temps de pandémie, certains parents doivent payer une pension alimentaire pour enfants à leur ex-conjoint ou conjointe. Doivent-ils continuer à verser cette pension, même s’ils ont perdu leur emploi en raison de la crise due au coronavirus?  

• À lire aussi: Commerces et épiceries fermeront les dimanches 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus 

Voilà l’essence de la question que pose Sylvain S., qui travaille en restauration et dont la pension alimentaire est prélevée à même son chèque d’emploi.  

La réponse courte est «oui», le père doit continuer à verser la pension. Cependant, «le montant de la pension pourra être ajusté au salaire actuel», explique Pierre-Olivier Zappa, journaliste économique.   

En cas de perte d’emploi, il faut aviser le Système administratif de rajustement des pensions alimentaires (SARPA) pour adapter le montant que vous payez à votre situation financière actuelle. Il ne sera pas nécessaire de retourner devant le tribunal. 

Éducaloi explique en détail la procédure à suivre. 

Et pour ceux dont la pension était prélevée à même la source, comme Sylvain, il faudra faire un ordre de paiement à Revenu Québec.  

Pour d’autres réponses à vos questions financières, visionnez la capsule ci-haut.