/news/world

Inquiétude dans le Maryland après 67 cas de coronavirus dans une maison pour aînés

Agence France-Presse

Le cas d'une maison de retraite dont 67 pensionnaires ont été déclarés positifs au coronavirus inquiétait les autorités de l'État américain du Maryland, dont le gouverneur a indiqué lundi surveiller «des milliers» de foyers de contamination potentiels.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: EN IMAGES | Le navire-hôpital de 1000 lits arrivé à New York

• À lire aussi: Trump prédit un pic des décès aux États-Unis dans «deux semaines»

«Nous parlons d'un scénario du pire, et le plus terrifiant aujourd'hui est le cas de cette maison de retraite avec 67 cas positifs», a déclaré Larry Hogan lors d'une conférence de presse.

Le foyer de contamination a été détecté à Mount Airy, dans le centre de cet État de la côte est américaine. Sur les 67 cas positifs, un homme de 90 ans est décédé samedi et 17 personnes ont été hospitalisées.

«Mais il y a des milliers d'endroits» qui inquiètent les autorités, a ajouté le gouverneur, citant, outre les maisons de retraite, les hôpitaux, les prisons et les établissements médicalisés.

«Nous sommes juste au début de cette crise et la situation va empirer considérablement avant de s'améliorer», a-t-il mis en garde.

Le Maryland, situé au nord de la capitale fédérale Washington, a enregistré 1.414 cas positifs, dont 16 mortels.

Selon M. Hogan, la situation est d'autant plus critique que plusieurs établissements fédéraux, comme l'Agence nationale du renseignement (NSA), sont basés dans le Maryland et que de nombreux employés du gouvernement travaillant à Washington y habitent.

Pour tenter de freiner la propagation du virus, le gouverneur a pris lundi un décret obligeant les habitants de l'État à rester chez eux et à limiter leurs sorties aux «déplacements essentiels» - courses, rendez-vous médicaux, exercices physiques... - sous peine d'amende et de peine de prison.

Un homme a été arrêté vendredi pour avoir organisé une fête chez lui, avec 60 invités, alors que les rassemblements sont limités à 10 personnes.

Un peu plus au sud, le gouverneur de Virginie, Ralph Northam, a annoncé lundi la même mesure après avoir constaté que les plages de l'État étaient «littéralement bondées» ce weekend malgré la limitation des regroupements.