/news/culture

«La Voix» : Tom-Éliot Girard réalise un rêve

Samuel Pradier | Agence QMI

Tom-Éliot Girard espérait avoir la chance de travailler avec Cœur de pirate durant son passage à «La Voix». Son rêve va finalement se réaliser après que celle-ci l’ait volé, dimanche soir, à l’issue de son duel face à Philippe Tremblay.

• À lire aussi: «La Voix»: une harmonie attendrissante

• À lire aussi: «La Voix»: Coeur de Pirate émue aux larmes lors du duel de Beth Cossette et Janicka Alie-Thivierge

Même s’il a déjà une certaine expérience dans le milieu de la musique, Tom-Éliot Girard a d’abord voulu participer à «La Voix» pour s’amuser et grandir en tant qu’artiste. 

«Quand j’ai appris que Cœur de pirate allait être coach, c’est ce qui a fait que j’ai décidé de faire les préauditions. Me faire voler par elle, c’était donc un peu un rêve. Mon univers est plus proche du sien ou de celui de Pierre Lapointe, mais je suis très content d’avoir pu travailler avec Garou.»

Alors qu’elle ne s’était pas retournée pour lui, lors de son audition à l’aveugle, Cœur de pirate semble avoir eu un coup de foudre durant le duel. 

«Elle m’a dit que, durant la performance, elle avait vu tout ce qui lui avait échappé à l’audition à l’aveugle. Elle a entendu ce dont elle avait besoin, que ce soit de la vulnérabilité, de la sensibilité et, en même temps, de la force, un côté plus sale. Ça m’a jeté à terre de l’entendre dire que j’étais sa découverte de la journée.»

Nouveau défi

À la fin de la dernière ronde des duels, chaque coach a nommé les trois candidats qui vont s’affronter aux Chants de bataille, et Tom-Éliot fait partie des élus dans l’équipe de Cœur de pirate.

«Je m’y attendais parce qu’on n’avait jamais travaillé ensemble, Béatrice et moi. Ça nous a permis de nous assoir ensemble pour créer un numéro avant les directs. Le Chant de bataille est une opportunité supplémentaire pour chanter sur la scène et montrer qui on est au public. C’est aussi une étape où tout le monde est ouvert à nos propositions. On peut chanter ce qu’on veut. En plus, on a eu la chance de travailler avec Ginette Reno, c’était vraiment un moment impressionnant.»

En raison de la situation sanitaire actuelle, l’émission des Chants de bataille sera toutefois diffusée plus tard, juste avant les directs. 

«On avait vraiment hâte de présenter cette émission, mais au moins ce n’est pas annulé, c’est juste reporté. Et pour ceux qui vont aux directs, ce sera encore meilleur. Du positif va sortir de tout ça.»

Se trouver soi-même

Les raisons qui ont poussé Tom-Éliot à faire «La Voix» semblent évoluer au fur et à mesure des étapes qu’il franchit. 

«Maintenant, j’ai encore plus envie d’apprendre, d’évoluer, de travailler sur l’artiste que je suis, et de créer. Depuis qu’on est en quarantaine, j’ai du temps pour rester à la maison et me poser des questions sur ce que je veux faire par la suite. J’ai même réussi à écrire un début de première chanson, un démo complet. «La Voix» est comme une formation pour moi. J’absorbe, je prends tout ce que je reçois, je suis en train de me construire un bagage pour la suite.»