/news/coronavirus

On répond à vos questions téléphoniques et vidéo

TVA Nouvelles

Que ce soit en lien avec la santé ou l'économie, nos spécialistes répondent quotidiennement à vos questions en direct sur les ondes de LCN.   

• À lire aussi: On ouvre les lignes pour répondre à vos questions sur la COVID-19  

• À lire aussi: Économie et santé sur les lignes ouvertes de LCN  

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN sur la COVID-19  

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN pour répondre à vos questions en santé et en économie  

• À lire aussi: Lignes ouvertes à LCN: nombreuses questions sur les services essentiels  

Posez-nous vos questions en santé et en économie et nous y répondrons en direct à 16h30 sur les ondes de LCN. Envoyez-les par courriel à nouvelles@tva.ca ou par téléphone au 514 370-3222.   

«Pourquoi les gouvernements ne nous permettent-ils pas de retirer nos impôts sans pénalités?» - Luc   

«Le retrait minimum du Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) a été abaissé de 25%, ça fait partie de l’arsenal fiscal de mesures annoncées par le gouvernement. Retirer ses REER, ça peut être une bonne idée pour certaines personnes qui vont payer de l’impôt sur les retraits. Contactez votre planificateur financier.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie   

«Mon RQAP est bientôt échu, je ne pourrai pas retourner travailler parce que mon bébé ne peut pas aller à la garderie, quels sont mes recours?» - Valérie   

«Si vous recevez des prestations du RQAP, elles peuvent être considérées comme un revenu d’emploi. Si vous ne pouvez retourner au travail, vous allez être admissible à la Prestation d’urgence du gouvernement du Canada.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie   

«Mon frère opère une plomberie et va faire des travaux chez des gens, la COVID-19 survit combien de temps sur des surfaces à la maison?» - Chantale  

«D’abord ,il faut rester à deux mètres des personnes. Sur les surfaces, sur l’acier et le plastique, la COVID-19 pourrait survivre jusqu’à 3 jours. Sur le papier et le carton, ce serait 24 heures. Il pourrait désinfecter et ensuite bien laver ses mains, il mettrait toutes les chances de son côté.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste à «La Joute»   

«Est-ce que les gens qui sont guéris peuvent aider les chercheurs à trouver éventuellement un remède?» - Aurore  

«Il y a des tests qui sont faits en ce moment où on prend du sérum de gens qui sont guéris et où on pense qu'il y a des anticorps et on va l'injecter à des patients. Ce n'est pas encore extrêmement prometteur par contre.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue   

«Le 5000$ nécessaire pour avoir droit au soutien d’urgence, est-ce que c’est brut ou net? Et comment peut-on calculer les 12 derniers mois?» - Pierrette  

«Il s’agit du montant brut. Calculé au cours des 12 derniers mois. Si vous avez gagné un minimum de 5000$ brut, vous serez admissible à la Prestation d’urgence canadienne si vous ne recevez aucun revenu en raison de la crise sanitaire.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie   

«Je souffre de diabète, j’ai entendu qu’il y avait plus de risques. Est-ce vrai?» - Jacques  

«Vous êtes à risque, faites plus attention que les autres.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue   

«Depuis le début de la crise, je reste à la maison pour m’occuper de mes enfants et mon employeur veut rompre mon lien d’emploi. Que faire?» - Edwina   

«Fermer votre dossier m’apparaît un peu extrême. En tant que mère de famille, vous êtes admissible à la Prestation d’urgence si vous avez gagné 5000$ dans les 12 derniers mois. Expliquez ça à votre employeur qui pourrait décider de conserver votre lien d’emploi.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie   

«Est-ce que vous pensez que vous allez pouvoir trouver un médicament à ceux qui ont le coronavirus?» - Charlotte  

«On fait beaucoup d'études. Ça prend beaucoup de temps. Ça nous prend des gens qui ont la COVID-19 à qui on va donner un médicament et d’autres qui ne l’ont pas. Pour le moment, on n’a pas encore trouvé de médicament.» - Dr Gilbert Boucher, urgentologue   

«Est-ce que ce sera possible de savoir si on a eu la COVID-19 sans le savoir?» – Ginette  

«Au moins trois compagnies travaillent sur des prises de sang qui permettraient de retracer les anticorps permettant de dire si on l’a eu ou non.» - Diane Lamarre, pharmacienne et analyste à «La Joute»   

«Pourquoi est-ce que les banques ne donneraient pas une pause aux Canadiens?» - Martin   

«Le gouvernement, en bonifiant la subvention salariale, essaie de vous donner la pause que vous évoquez.» - Pierre-Olivier Zappa, journaliste spécialisé en économie

Dans la même catégorie