/news/coronavirus

Trois nouveaux décès et 590 nouveaux cas en 24h

TVA Nouvelles

Québec confirme que 3430 personnes sont maintenant infectées par la COVID-19 soit 590 de plus que la veille et trois personnes en sont décédées.         

La grande majorité des personnes décédées au Québec de la COVID-19 (88%) avaient plus de 70 ans, a indiqué le Dr Horacio Arruda.   

• À lire aussi: Commerces et épiceries fermeront les dimanches  

Au Québec, en date du 30 mars 2020, 13h, la situation est la suivante :          

- 3430 cas confirmés (augmentation de 590)           

- 25 décès (augmentation de 3)           

- 235 personnes hospitalisées (augmentation de 43)            

- 78 personnes aux soins intensifs (augmentation de 6)           

- 6 200 personnes sous investigation     

- 56 285 analyses négatives (cas infirmés)     

Répartition des décès au Québec :   

- 60-69 ans : 1 décès   

- 70-79 ans : 6 décès   

- 80-89 ans : 16 décès   

- 90 ans et plus : 2 décès   

Bilan régional :        

Bas-Saint-Laurent : 11 (augmentation de 3)       

Saguenay – Lac-Saint-Jean : 24 (augmentation de 6)        

Capitale-Nationale : 174 (augmentation de 10)       

Mauricie-et-Centre-du-Québec : 164 (augmentation de 42)       

Estrie : 329 (augmentation de 33)       

Montréal: 1612 (augmentation de 251)       

Outaouais : 38 (augmentation de 10)       

Abitibi-Témiscamingue : 28 (augmentation de 1)       

Côte-Nord : 26 (augmentation de 9)       

Nord-du-Québec : 1        

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 13 (augmentation de 4)       

Chaudière-Appalaches : 95 (augmentation de 9)       

Laval : 257 (augmentation de 77)       

Lanaudière : 197 (augmentation de 53)       

Laurentides : 169 (augmentation de 49)       

Montérégie : 289 (augmentation de 32)       

Nunavik : 1        

Terres-Cries-de-la-Baie-James : 2 (augmentation de 1)       

Total : 3430  

«Notre bataille se poursuit»          

«Notre bataille contre le coronavirus se poursuit et on comprend les personnes isolées de trouver ça long. Mais il faut être réaliste : on en a encore pour des semaines», a indiqué François Legault.          

«C’est important de garder le moral malgré la situation difficile», a poursuivi le premier ministre.          

«Les personnes qui ont des problèmes de santé mentale ne doivent pas hésiter à consulter. C’est aussi important que pour les problèmes physiques», a-t-il ajouté.          

«On remercie tous ceux qui travaillent en santé mentale et qui s'occupent de nos personnes vulnérables», a conclu M. Legault.