/news/coronavirus

L’arrondissement le plus touché se mobilise

TVA Nouvelles

Avec 161 cas de COVID-19 en date de lundi, Côtes-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce est l’arrondissement montréalais le plus touché. Peu à peu, les services s’organisent pour répondre à cette crise sans précédent. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Le portrait des cas infectés est encore flou au Québec

• À lire aussi: Plus de 1,5 million de nouvelles demandes d’assurance-emploi

«On est consternés par les résultats», admet Lionel Pérez, chef de l’opposition et élu de l’arrondissement qui compte 10% des cas sur l’île. L’Hôpital général juif, où de nombreux malades sont transférés, est aussi sur son territoire.

Côtes-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce a décidé de débloquer 300 000$ pour un fonds d’urgence destiné à Centraide et à divers groupes communautaires débordés de demandes ces jours-ci.

«On ne sait pas quand ça va s’arrêter»

Chez Multicaf, une cafétéria communautaire et organisme de dépannage alimentaire, les demandes ont quadruplé dans les dernières semaines. 

«On livre à 3000 personnes différentes par semaine. Et ça va continuer à augmenter. Pour nous, c’est un défi. À tous les jours, c’est une nouvelle centaine de demandes», s’alarme Jean-Sébatien Patrice, directeur de l’organisme. 

Il remarque aussi de nouveaux profils parmi les gens qui demandent de l’aide. « Des étudiants étrangers, des personnes âgées... Ce sont des gens qui travaillaient, qui avaient une job. Et là ils se disent “Je n’ai jamais demandé de l’aide, je n’ai jamais même vécu dans la pauvreté”», affirme-t-il. 

Il entrevoit une situation critique qui pourrait perdurer. «On ne sait pas quand ça va s’arrêter. Ça va être à long terme, et il faudra aussi supporter psychologiquement ces personnes là.»

Dans la même catégorie