/news/coronavirus

Le bilan de la COVID-19 s'aggrave en Afrique du Sud, mais moins vite que prévu

AFP

L'épidémie de coronavirus a fait 5 morts et contaminé 1353 personnes en Afrique du Sud, a annoncé mardi le ministre de la Santé Zweli Mkhize, qui a noté que la progression de la maladie n'était pas «aussi rapide qu'anticipée».

• À lire aussi: Le pire crise mondiale depuis 1945, selon le chef de l'ONU

• À lire aussi: Les incertitudes vertigineuses de l'après-virus

Le précédent bilan officiel publié lundi par le président Cyril Ramaphosa faisait état de 3 morts pour 1326 cas. 

«Le taux de propagation n'est pas aussi important qu'anticipé», a indiqué M. Mkhize sur Twitter. «Nous observons la tendance. Nous avions anticipé (à ce stade) un nombre de 4000 à 5000 cas mais nous ne l'avons pas atteint».

«La fermeture de nos frontières est un facteur. Jusqu'à la semaine dernière, 70% des cas positifs étaient des visiteurs entrant dans le pays», a souligné le ministre.

Les 57 millions de Sud-Africains sont placés depuis vendredi dans une période de confinement total de trois semaines destinées à freiner la propagation de l'épidémie.

L'ordre de confinement lancé par M. Ramaphosa peine toutefois à être strictement appliqué dans les townships du pays, dont les habitants continuaient mardi à se presser dans les magasins pour faire leurs courses ou percevoir leurs aides sociales.

L'Afrique du Sud est, en nombre de cas, le pays le plus touché du continent par l'épidémie de nouveau coronavirus.