/news/coronavirus

Une application pourrait être «la meilleure solution» pour enrayer la COVID-19, selon un ingénieur

Bloc mobile

Photo Fotolia

Un ingénieur croit qu’une application mobile qui reconstitue l'itinéraire des personnes atteintes de COVID-19 serait «la meilleure solution» pour enrayer la propagation du virus.  

«De notre côté, ce que l’on propose, c’est ce que plusieurs proposent et ce n’est pas juste une façon de freiner la COVID-19, c’est la meilleure solution, selon l’Université d’Oxford», a mentionné Jean-Philippe Monfet à l’émission Les Effrontées sur QUB radio, mardi.    

Le procédé consiste à retrouver, grâce à la géolocalisation, les gens qu’une personne infectée par la COVID-19 a croisés et potentiellement contaminés.    

Selon Jean-Philippe Monfet, l'application MATAR-19, sur laquelle il travaille, ne poserait aucun problème en termes de données privées, car «il n’y aurait aucune intrusion».    

ÉCOUTEZ l’entrevue de Jean-Philippe Monfet, sur QUB radio:  

«Il y a au moins trois équipes de chercheurs du Québec qui développent ça de façon extrêmement prudente, avec des conseillers en cybersécurité et en gestion de la vie privée. Ils sont impliqués [depuis] le début pour s’assurer que tout est sécurisé, qu’il n’y a pas de données transférées inutilement», a expliqué M. Monfet.    

«Il n’y a pas de partage de données. Vos données demeurent dans votre téléphone, votre téléphone reçoit les lieux de propagation et, si vous avez croisé un lieu de propagation à une heure potentiellement risquée, vous êtes informé, la santé publique est informée. Vous pouvez leur permettre de vous appeler pour vous donner des conseils supplémentaires. C’est vraiment pour protéger les gens», a-t-il ajouté.