/news/coronavirus

Des aînés en attente de tests côtoient ceux infectés

Plus de 400 résidences privées et CHSLD sont frappés par la COVID-19 dans la province. Une situation inquiète particulièrement au CHSLD de Sainte-Dorothée à Laval. Il y aurait risque de contamination entre les résidents selon le premier vice-président de la CSN du CISSS de Laval.       

• À lire aussi: Trois décès liés à la COVID-19 au CHSLD Sainte-Dorothée de Laval  

«Des employés ont confirmé que dans la zone rouge, il y a des patients contaminés et des patients en attente de dépistage. Ceux qui sont testés négatifs sont retournés sur les étages. On a donc communiqué avec l’attaché de presse de la ministre McCann pour souligner cette problématique en terme de gestion de crise de la COVID-19», souligne Jean-François Houle.       

Trois ainés ont perdu la vie parmi les 15 cas déclarés positifs au CHSLD de Sainte-Dorothée et neuf sont attente de prélèvements afin de savoir s’ils sont contaminés par le coronavirus.       

Paul Brunet du Conseil pour la protection des malades croit que les autorités ont trop tardé pour entreprendre les tests dans les résidences et CHSLD.        

«Si on avait testé au départ, on aurait beaucoup moins de problèmes présentement. On le savait depuis l’Europe et les États-Unis», dit-il visiblement irrité.        

«Je ne comprends pas. On se paye les tests de dizaines de milliers de soi-disant bien portants, on le voit dans la rue, et que l’on soit pas capable de tester les gens en CHSLD alors que ce sont les foyers les plus propices», lance Paul Brunet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.