/news/coronavirus

La pénurie de masques inquiète des infirmières du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Jean Houle | TVA Nouvelles

Le syndicat des infirmières du Saguenay-Lac-Saint-Jean reconnaît qu'il y a de l'inquiétude parmi ses membres en raison notamment de la possible pénurie d'équipements médicaux évoquée par le premier ministre Legault.  

• À lire aussi: François Legault s'inquiète des résidences pour aînés  

• À lire aussi: Le gouvernement Legault l’a «échappé», selon la FIQ  

• À lire aussi: Trudeau ne peut pas garantir l'approvisionnement d'équipement médical  

Jusqu'ici, les 32 cas de la COVID-19 recensés au Saguenay-Lac-Saint-Jean ont tous été renvoyés à domicile.  

Plusieurs syndiquées espèrent que le matériel sera suffisamment disponible, quand les cas d'hospitalisation apparaîtront, et seront de plus en plus nombreux.  

«Elles ont vu et entendu ce qui se passe dans d'autres régions, a expliqué la présidente régionale Julie Bouchard. J'ai posé la question aux CIUSSS [mardi] et on m'assure avoir la quantité suffisante de matériel. Mais ça veut dire combien exactement. On ne le sait pas.....»  

La direction de la Santé publique du CIUSSS a admis mardi que des médecins du Saguenay-Lac Saint-Jean ont utilisé les masques N95 et les combinaisons pour d'autres cas que des coronavirus.  

«On a quand même vu une amélioration la semaine dernière. Nous avions rapporté la situation la semaine dernière, et il y a une plus grande sensibilisation. C'est rassurant», a souligné Mme Bouchard du Syndicat des professionnelles en soins du Saguenay–Lac-Saint-Jean.  

Une entreprise de Chicoutimi en arrêt forcé, Canmec, a annoncé mercredi matin avoir rapatrié 400 masques N-95 pour les remettre au CIUSSS régional. Ces travailleurs utilisent les masques N-95 utilisés en chantier et en atelier pour se protéger de la poussière. L’entreprise a aussi fourni plusieurs combinaisons jetables.