/news/coronavirus

Tension à la Résidence Eva

TVA Nouvelles

Trois semaines après qu'on eut appris qu'il y avait un cas de COVID-19 à la Résidence Eva de Lavaltrie, on constate que le virus s'est propagé considérablement chez les retraités qui habitent ce centre lanaudois pour aînés.

• À lire aussi: 39 cas dont six décès à la résidence Eva de Lavaltrie

Le dernier bilan faisait état de 39 résidents infectés, dont six qui ont perdu la vie. La santé publique estime que d'autres cas pourraient apparaître, qu'il pourrait y avoir d'autres éclosions.

« Moi, j'ai eu peur. Est-ce que je suis bien surveillée? Je n’en revenais pas, moi! Pour une résidence si petite, il n'y a pas beaucoup de gens, quand même, juste 120, alors je trouve que c'est énorme », a constaté une résidente, Lisette Gaboury, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Avec les jours qui passent, tandis que les Québécois tentent de se protéger contre la propagation du nouveau coronavirus, le moral des résidents est mis à rude épreuve.

« J'ai peut-être un moral d'acier, mais... Jusqu'à présent, ça va, mais plus ça va, ça va baisser, c'est sûr », dit Georges McDonald, un autre résident d’Eva.

Un Centre hospitalier de soins longue durée (CHSLD) où le nombre de décès est important, c’est celui de Notre-Dame-de-la-Merci, dans le nord de l'île de Montréal. Il y a, en tout, 24 personnes qui ont eu un résultat de test positif là-bas et sept d'entre elles sont décédées. 

Il y a en tout au Québec plus de 40,000 personnes âgées qui habitent dans des CHSLD : 30,179 dans 313 établissements publics, 6405 dans 59 établissements conventionnés, et plus de 3500 dans 40 CHSLD non conventionnés, donc privés.

Un total de 40,101 retraités qui habitent dans des CHSLD au Québec, c'est autant de personnes particulièrement à risque en cette période de crise de la COVID-19.

Texte à partir d'un reportage de Denis Therriault pour TVA Nouvelles