/news/coronavirus

Valérie Plante pourrait fermer les parcs de la métropole

Elsa Iskander | Agence QMI

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) va accroître aussi sa surveillance des parcs pour s’assurer du respect des consignes de distanciation.

«Nous ne souhaitons pas fermer les parcs», a affirmé Mme Drouin. «S’il vous plaît, respectez les consignes, ça va nous permettre de garder les parcs ouverts beaucoup plus longtemps», a-t-elle imploré.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, avait évoqué plus tôt dans la journée la possibilité de fermer des parcs si les Montréalais s’y entassent avec le retour du beau temps. Le premier ministre du Québec, François Legault, lui a manifesté son appui lors de son point de presse quotidien.

«On ne peut pas se permettre dans une pandémie comme ça d’avoir des exceptions qui ne respectent pas les mesures», a insisté la directrice de santé publique de Montréal.

Plus d’une dizaine d’ordonnances individuelles ont été émises depuis le week-end pour des personnes récalcitrantes à respecter les consignes, a indiqué Mme Drouin. Et ce, principalement dans des résidences, des ressources intermédiaires ou des refuges.

Par ailleurs, la Santé publique entend discuter avec la Ville de Montréal de la possibilité de rendre certaines artères commerciales piétonnes temporairement.

En ce qui a trait aux événements extérieurs, comme le Festival international de Jazz de Montréal ou le Grand Prix du Canada, il est difficile à ce stade-ci de dire s’ils auront lieu comme prévu, d’après Mme Drouin.

Dans la même catégorie