/news/coronavirus

Des têtes de cochon et des extraterrestres!

TVA Nouvelles

La mairesse de Montréal Valérie Plante a évoqué l’idée de fermer les parcs de la métropole si les gens qui s’y rendent ne respectent pas les consignes de distanciation. Pour le moment, elle les laissent ouverts afin de ne pas punir les Montréalais respectueux des directives.    

Mario Dumont souhaite aussi que les espaces verts de Montréal demeurent accessibles. «Ça va vous surprendre, car je suis pour des mesures sévères, mais il faut choisir lesquelles.»    

Notre commentateur politique rappelle que les Montréalais ont besoin de se délier les jambes, de jouer avec les enfants, d’un espace public, car souvent, ils n’ont pas de cour. Mario Dumont affirme que l’on ne peut pas punir l’ensemble de la population pour une minorité de récalcitrants. Il en a identifié deux groupes.    

«Il y a les têtes de cochon qui n’ont pas de sens civique. On perd notre temps! Ils ont entendu tous les ordres et ils s’en foutent» lance-t-il.   

«Il y a aussi ceux qui sont sur une autre planète. Ils n’écoutent pas les nouvelles, ils ne savent rien, les recommandations du gouvernement ne se rendent pas. Tu leur mettrais la liste des planètes du système solaire, tu leur demanderais où ils vivent et peut-être qu’ils se tromperaient!» lâche Mario Dumont sans ménagement.    

Alors quelle est la solution pour ces individus qui mettent à risque la santé d’autrui? «Il faut faire travailler la police, leur parler un langage commun», conseille-t-il.    

«Quand dans le parc, il va s’être donné des contraventions de quelques centaines de dollars, ça va se savoir. Punissons les récalcitrants plutôt que toute la population. Punissons-les avec des amendes!»