/news/coronavirus

François Legault veut un Québec plus autonome

Devant la guerre que se livrent les États du monde entier dans le but de mettre la main sur de l’équipement médical, le premier ministre François Legault espère que le Québec développera le plus rapidement possible son autonomie en la matière.       

La Maison-Blanche a demandé au cours des dernières heures à l’entreprise américaine 3M de cesser ses exportations de masques N95 au Canada et à l’Amérique latine dans le but de conserver ces équipements de protection aux États-Unis.       

Le premier ministre François Legault a reconnu vendredi, lors de son point de presse quotidien, que cette décision compliquait l’approvisionnement de sa province.       

«Ça va être serré, mais on pense être capable de passer au travers avec des commandes qui viennent d’ailleurs qu’aux États-Unis», a souligné M. Legault.   

«Il faut être réaliste, a-t-il ensuite reconnu. Ça pourrait être difficile de recevoir certaines commandes des États-Unis.»       

  

  

C’est la raison pour laquelle, lors d’un appel avec les autres premiers ministres canadiens jeudi soir, ceux-ci ont convenu que le Canada et les provinces devaient développer leur autonomie et parvenir à fabriquer sur leur territoire du matériel de protection comme les masques et les gants.   

La situation est particulièrement vraie pour le Québec et l’Ontario, les deux provinces les plus touchées au pays. François Legault et son homologue ontarien Doug Ford sont d'ailleurs en constante communication à ce sujet.   

«On se fait un peu prendre de court, mais on a actuellement des entreprises au Québec et en Ontario qui travaillent là-dessus. Je suis optimiste que dans les prochains mois, on va être capables d’y arriver», a indiqué M. Legault.       

Après avoir évoqué des réserves d’une semaine la veille, François Legault a indiqué vendredi que le Québec disposait maintenant de suffisamment d’équipement pour les huit prochains jours.       

Plus de cas       

Les autorités québécoises rapportent maintenant 6101 cas confirmés de coronavirus à travers la province, soit 583 personnes infectées de plus que la veille. Le bilan total des décès au Québec se chiffre à 61.              

François Legault a annoncé vendredi qu'à l'instar de l'Ontario, le gouvernement du Québec dévoilera mardi prochain combien de cas de COVID-19 il s’attend à voir apparaître dans la province pour toute la durée la pandémie.   

Autre annonce attendue : Québec bonifiera de 400 $ le salaire mensuel des travailleurs essentiels dont le salaire est inférieur à la prestation de 2000 $ par mois du fédéral, et ce, pour une période de quatre mois. La mesure permettra à ses travailleurs d'empocher 1600 $ supplémentaires.   

Au Québec, en date du 3 avril 2020 à 13h, la situation est la suivante :  

- 5518 cas confirmés (augmentation de 583)                                    

- 61 décès (25 nouveaux décès)                                    

- 429 personnes hospitalisées (augmentation de 64)                                    

- 122 personnes aux soins intensifs (augmentation de 26)    

Dans la même catégorie