/news/coronavirus

Ils développent un dispositif pour ouvrir une porte sans les mains

La pandémie de COVID-19 force bon nombre d’entrepreneurs à user de créativité pour demeurer en affaires. C’est le cas des frères Jacques, de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui ont développé un astucieux dispositif pour ouvrir une porte sans devoir la toucher avec les mains. 

 

 

«On voulait trouver un moyen de contribuer à diminuer la propagation de la COVID-19», a expliqué Michaël Jacques, président de No Handle World, en entrevue avec TVA Nouvelles. 

C’est en sortant des toilettes que Nicolas Jacques a eu l’idée de créer un tel produit. «Il a simplement pensé que ça ne lui tentait pas de toucher à la poignée de porte. Alors il développé un premier prototype et m’a envoyé une vidéo», a relaté Michaël Jacques. 

 

 

L’entrepreneur a trouvé cette idée géniale, mais le premier prototype n’était pas sécuritaire. Les hommes d’affaires et leur équipe ont alors travaillé sur le projet pour en arriver à un produit sécuritaire et pratique. 

«C’est le principe de l’étrier, avec un pictogramme qui appelle à l’action pour éviter d’utiliser la main», a poursuivi M. Jacques. 

 

 

Au lieu d’ouvrir la porte avec la main, une sorte de pédale actionnée par le pied permet d’ouvrir la porte facilement.  

Et le dispositif des frères Jacques est déjà très en demande. «On a eu des commandes intéressantes dans le réseau de la santé, avec des compagnies de transports et une épicerie», a détaillé l’entrepreneur. 

 

 

«C’est le fun. Toute l’équipe embarque et ça nous donne une façon d’aider le Québec, et le monde, on sait jamais», a-t-il poursuivi. Toute l’équipe de No Handle World suit à la lettre les consignes de Québec en ce qui concerne la distanciation sociale et le télétravail. 

«C’est la première fois en deux semaines que je viens au bureau. Une petite équipe chapeautée par mon frère Nicolas s’occupe de la création des dispositifs», a-t-il conclu.