/news/coronavirus

QS presse la ministre McCann d’intégrer les psychologues du privé

Agence QMI

Photo Simon Clark

Québec solidaire (QS) demande à la ministre de la Santé et des Services sociaux d’ingérer les psychologues privés dans le réseau public.

• À lire aussi: Stressés, au bord du gouffre, demandez de l'aide

«Le député de Jean-Lesage et responsable pour Québec solidaire en matière de santé, Sol Zanetti, invite la ministre Danielle McCann à accepter la main tendue par les 400 psychologues issus du privé qui se sont portés volontaires pour prêter main-forte au réseau public pendant la crise de la COVID-19», a indiqué samedi Québec solidaire par communiqué.

Pour la formation politique de gauche, d’ordinaire, le réseau public a de la difficulté à répondre aux besoins de la population en matière de santé mentale.

Les listes d'attente pour avoir accès à un psychologue au public se comptent en moyenne en mois, a expliqué le député solidaire.

«Je m'explique bien mal comment on peut se passer de l'aide de plus de 400 intervenants en santé mentale alors que la majorité de nos professionnels et de nos ressources en santé sont mobilisés dans la lutte contre la COVID-19», a fait valoir M. Zanetti.

«Dans ce contexte de crise, le gouvernement du Québec n'est pas en posture de refuser ce coup de pouce des psychologues du privé, qui pourrait littéralement sauver des vies», a ajouté le député solidaire, invitant la ministre McCann à intégrer les psychologues de pratique privée dans le réseau public le temps que durera la crise sanitaire.

M. Zanetti a déjà interpellé la ministre de la Santé, en lui faisant part des solutions solidaires pour répondre à la demande engendrée par la crise sanitaire.