/news/coronavirus

On répond à vos questions

TVA Nouvelles

Que ce soit en lien avec la santé ou l'économie, nos spécialistes répondent quotidiennement à vos questions en direct sur les ondes de LCN.  

Posez-nous vos questions en santé et en économie et nous y répondrons en direct à 16h30 sur les ondes de LCN. Envoyez-les par courriel à nouvelles@tva.ca ou par téléphone au 514 370-3222. 

• À lire aussi: Denis Lévesque nous dit que «ça va aller» 

Aujourd'hui, la pharmacienne et analyste à «la Joute» Diane Lamarre s'est prêtée à l'exercice. 

QUESTION # 1 | Est-ce que la COVID-19 s’apparente à la maladie du légionnaire? (Yvon) 

RÉPONSE | «La maladie du légionnaire est une pneumonie, mais ce n’est pas du tout pareil, c’est causé par une bactérie et ce n’est pas contagieux. Mais ça donne une infection pulmonaire et ça s’attrape par l’inhalation de gouttelettes d’eau qui sont contaminées, on le vit dans les tours de refroidissement quand ce n’est pas bien propre, quand la température n’est pas maintenue à un certain niveau. Ça peut s’attraper dans des spas, des choses comme ça, mais c’est bactérien. C’est ça la grande différence, ce n’est pas un virus. Et contre les bactéries, on a des antibiotiques qui fonctionnent et en général, les gens ne meurent pas de la maladie du légionnaire même si c’est une forme d’infection sévère, quand même.» 

QUESTION #2 | Le fils de mon conjoint est sorti de l’hôpital il y a cinq jours et il est en quarantaine chez sa mère. Est-il prudent qu’il vienne chez nous si je fais de l’asthme? (Manon) 

RÉPONSE | «Je ne sais pas s’il est allé à l’hôpital à cause d’un épisode de COVID-19, mais si ce n’est pas le cas et qu’il a été hospitalisé pour un autre événement, qu’il est en isolement et qu’il n’a pas de symptômes, il faut surveiller. Il peut être porteur s’il n’a pas de symptômes, on le sait, les enfants peuvent être porteurs sans aucune manifestation. Si votre asthme est bien contrôlé, vous pouvez toujours garder la distanciation de deux mètres avec l’enfant et il est possible qu’il puisse revenir chez vous. S’il a eu la COVID-19 et qu’il doit faire ses 14 jours d’isolement, c’est mieux qu’il reste chez sa mère.» 

QUESTION #3 | Pourquoi ne fait-on pas comme en Chine, où on prend la température de tous ceux qui entrent dans des endroits publics, hôpitaux, épiceries et autres? (Guy) 

RÉPONSE | «La mesure de la température, la fièvre, c’est vrai que c’est un des symptômes très présents et assez caractéristiques, mais pas exclusif à la COVID. C’est-à-dire qu’il y a beaucoup de gens qui ont la COVID-19 et qui n’ont pas de fièvre. Il y a d’autres manifestations, la diarrhée, les symptômes très sournois, la perte d’odorat et tout ça donc ça ne donnerait pas une garantie sûre et certaine. Et si on vous testait avant d’entrer à l’épicerie pour vous dire que vous ne faites pas de fièvre, ça pourrait être tentant de se dire "je suis correct et je ne laisse pas le deux mètres de distance avec les autres" et c’est là qu’on est certains que cette mesure de ne pas garder le deux mètres, elle est à risque. Le fait de ne pas faire de fièvre, ça ne garantit pas que vous n’êtes pas porteur de la maladie.» 

QUESTION #4 | Ma fille a la maladie d’Addison, est-elle plus à risque de contracter la COVID-19? (Patrick) 

RÉPONSE | «La maladie d’Addison est causée par une déficience de production de cortisol, c’est la cortisone qu’on produit naturellement et c’est causé par une atteinte au niveau des glandes surrénales. John Kennedy était atteint de ça, ça lui donnait des douleurs, mais c’est une maladie qu’on considère auto-immune dans la plupart des cas, donc c’est un indicateur, une co-morbidité qui augmente les risques de complications. Pas nécessairement d’attraper la COVID-19, mais si elle l’a, elle pourrait avoir plus de complications.»

Dans la même catégorie