/news/coronavirus

Des dizaines de cas de COVID-19 chez les détenus et les agents correctionnels

Agence QMI

Capture TVA Nouvelles

Une quarantaine d’agents correctionnels travaillant dans des établissements fédéraux au Québec sont atteints du coronavirus, alors que du côté des détenus, il est question d’une douzaine de cas.

• À lire aussi: 15 employés du pénitencier pour femmes de Joliette et 2 détenues atteints de la COVID-19

• À lire aussi: La COVID-19 fait la vie dure aux prisonniers et aux prévenus

• À lire aussi: Épidémie de la COVID-19: Des renforts au pénitencier de Port-Cartier

Selon le Syndicat des agents correctionnels du Canada-CSN, le pénitencier pour femmes de Joliette comptait, lundi, 22 agents ou agentes correctionnels atteints par le coronavirus, alors qu’il y en avait 15 à Port-Cartier, ainsi que deux à l’Établissement Donnacona, pour un total de 39.

Pour ce qui est des personnes incarcérées, sept détenues du pénitencier pour femmes de Joliette étaient atteintes en date de dimanche, selon une compilation publiée sur le site internet de Service correctionnel Canada. S’ajoutent à cela cinq cas positifs parmi les détenus de l’Établissement Port-Cartier, sur la Côte-Nord, pour un total de 12. Pour l’ensemble des établissements carcéraux fédéraux au Québec, 12 autres détenus étaient toutefois en attente de résultats à leurs tests de dépistage.

Du côté provincial, le ministère de la Sécurité publique a confirmé, lundi, qu’«à ce jour, un cas de COVID-19 a été détecté chez une personne incarcérée, et trois cas chez le personnel des agents des services correctionnels».

Le ministère n’a pas donné d’autres détails sur ces cas, mais selon ce qu’a appris l’Agence QMI en fin de semaine, deux agents correctionnels travaillant au palais de justice de Montréal ont été déclarés positifs à la COVID-19.