/news/coronavirus/cavabienaller

Distanciation sociale : aux grands maux les grands moyens

TVA Nouvelles

Le ridicule ne tue pas, mais le coronavirus, oui. Dans ce contexte, un homme du Michigan a inventé un dispositif pour respecter les consignes de distanciation sociale à la lettre.  

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus 

• À lire aussi: Fermeture de l'île Notre-Dame et des stationnements du parc Mont-Royal 

• À lire aussi: Pâques pourrait compliquer la situation 

Dan Kuhnle a comme théorie que la plupart des gens ne connaissent pas vraiment ce que représente six pieds (deux mètres). C’est pourtant la distance que la santé publique recommande de respecter entre deux personnes pour prévenir la propagation du coronavirus.  

Il s’est donc mis au travail, avec sa femme, pour bricoler un dispositif maison qui illustrerait les consignes de distanciation sociale. Pour ce faire, il s’est servi de matériel qu’on retrouve facilement chez soi : des poteaux de tente, des rubans colorés et beaucoup de «duct tape».  

Le résultat final est une grande structure circulaire portable de 4 mètres de diamètre qui protège son occupant. Il devient alors possible de faire son jogging ou de prendre sa marche en toute sécurité.  

Bien accueilli 

Depuis quelques jours, Dan Kuhnle se promène dans les rues de Rockford, pour sensibiliser les citoyens. «Les gens comprennent immédiatement mon idée. Je n’ai pas à dire grand-chose!», rigole-t-il, dans une entrevue avec CNN. 

La réaction la plus répandue à la vue de son dispositif est un grand sourire ou un rire et une photo. «J’aime les réactions des gens, c’est très positif, tout le monde en rit. Je crois que j’ai été mis au monde pour faire rire les gens et c’est ce que je fais en ce moment!», se réjouit l’inventeur.  

Bien qu’il prenne la crise entourant la pandémie de COVID-19 très au sérieux, Dan Kuhnle ne voit rien de mal à respecter les consignes tout en s’amusant un peu. 

Dans la même catégorie