/news/coronavirus

La Ville de Montréal aide les commerces de proximité à livrer

Agence QMI

GEN-COVID-19

Joël Lemay / Agence QMI

Afin d’encourager l’achat local, la Ville de Montréal a lancé un service de livraison urbaine pour aider certains commerces n’ayant pas les infrastructures nécessaires pour acheminer les commandes aux domiciles des clients.

Par exemple, des commerces de proximité n’ayant pas de site web transactionnel ou leur propre système de livraison peuvent s’en prévaloir. Ils doivent être situés sur le territoire d'une Société de développement commercial (SDC) ou à proximité d’une d'entre elles.

• À lire aussi: Toutes vos questions sur les lignes ouvertes à LCN

• À lire aussi: Achat local: les Québécois restent solidaires

Environ une dizaine de SDC y participent dans les arrondissements de Ahuntsic-Cartierville, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Le Plateau-Mont-Royal, Rosemont–La Petite-Patrie et Verdun.

«Plus que jamais, nous sommes invités à privilégier l’achat local. Le Panier Bleu, lancé par le gouvernement du Québec hier [dimanche], en est une puissante illustration. Dans cette même veine, la Ville de Montréal déploie dès aujourd’hui une série d’outils et de mesures, notamment pour soutenir les commerçants montréalais à travers cette crise», a annoncé lundi la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Les commerces qui reçoivent une commande pourront ainsi faire une demande de livraison sur une plateforme sécurisée. Puis, des livreurs à vélo transportent les commandes chez les clients, qui sont facturés pour la livraison.

Toutefois, les repas, aliments congelés et produits frais qui ne peuvent pas rester plus d’une heure à température ambiante ne seront pas transportés via ce service, lequel est lancé en collaboration avec les SDC, Jalon MTL et COOP Carbone.

Par ailleurs, la Ville offrira un accompagnement gratuit aux petites entreprises et commerces qui souhaitent faire un virage numérique ou améliorer leurs pratiques de commerce en ligne. Pour en bénéficier, ils doivent remplir un formulaire d’ici le 17 avril au plus tard.