/finance/homepage

Québec planifie déjà la réouverture de certains commerces

TVA Nouvelles

Le gouvernement provincial étudie plusieurs scénarios pour une réouverture graduelle des commerces au Québec. Et pour le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon, le plus tôt sera le mieux.    

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus  

• À lire aussi: Une fois passé les biscuits, c’est l’injustice  

En entrevue avec Mario Dumont à LCN, le ministre a indiqué que trois avenues étaient à l’étude en ce moment même.    

Québec considère la possibilité de fermer certaines sections considérées comme non essentielles de magasins grande surface, comme Walmart.    

Ce geste aurait l’avantage de freiner la concurrence déloyale que ces chaînes — souvent étrangères — livrent aux commerçants québécois de plus petite taille qui ont dû fermer. « Les petits commerçants se sentent lésés, à juste titre», a admis le ministre Fitzgibbon.   

Une autre option serait d’ouvrir certains «magasins de proximité». Le ministre de l’Économie a donné les centres de jardinage en exemple.    

Il a aussi évoqué la réouverture de certains commerces non essentiels «au sens très large» à condition qu’ils respectent strictement les règles sanitaires. « On voit une prise de conscience très sérieuse des entreprises, fait-il remarquer. Un petit magasin pourrait ouvrir avant dans la mesure où il y a de la distanciation sociale.»    

En plus d’étudier la séquence de réouverture des commerces dans la province, le ministre Pierre Fitzgibbon a avancé que certains commerces pourraient rouvrir «peut-être même avant» le 4 mai.    

Il n’a pas voulu se prononcer sur quand une décision pourrait être prise, mais promet que le gouvernement y travaille activement.    

Pour l'entrevue complète, visionnez la vidéo ci-haut

Dans la même catégorie