/news/coronavirus

Service au volant: le «tousseur» perd son boulot

TVA Nouvelles

Le jeune homme qui semble avoir toussé intentionnellement sur un terminal avant de le remettre à l'employé du service au volant d’un restaurant de Québec a été congédié par son employeur.          

• À lire aussi: Recherché par la police pour avoir toussé sur un terminal  

«Nous ne sommes pas du tout en accord avec le geste qu’il a posé», a fait savoir son employeur, qui lui, n’entend pas à rire, rapporte notre journaliste Félix Séguin.          

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux samedi et repérée par TVA Nouvelles, on peut voir le jeune homme, terminal à la main, tousser directement sur l’appareil en attendant sa commande. Un geste qui semble avoir fait rire une autre personne dans le véhicule.          

C’est d’abord le Service de police de Repentigny qui a enquêté puisque la vidéo a été mise en ligne sur Spotted Repentigny. 

 

  

 Le «tousseur» aurait été identifié et devrait être rencontré par les enquêteurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) qui mènent l'enquêtent. 

Il n’y a encore aucune accusation portée contre le jeune «tousseur». Le SPVQ devra d’abord compléter son enquête.  

Par la suite, le Directeur des poursuites criminelles et pénales décidera s’il porte ou non des accusations contre le blagueur. Ce dernier aurait déjà fait appel à un avocat.